HOCHDORF – Élaboration de fondamentaux stratégiques et opérationnels

12.04.2021 06:50

Communiqué de presse du Groupe HOCHDORF: Résultat de l’exercice 2020

Hochdorf, le 12 avril 2021HOCHDORF a mis en œuvre la restructuration lancée en été 2019 de manière conséquente; seuls quelques points subsidiaires sont encore à traiter. L’intégration de Bimbosan a été réalisée avec le transfert des activités à Hochdorf en janvier 2021. Les relations commerciales avec Pharmalys ont pu être améliorées dans le cadre de la coopération opérationnelle. HOCHDORF a atteint les objectifs de chiffre d’affaires et de bénéfice communiqués pour 2020 malgré les facteurs d’influence négatifs dus à la pandémie de Covid-19. Une nouvelle évaluation des installations a certes entraîné des amortissements supplémentaires et ainsi un EBIT sensiblement négatif. L’EBIT opérationnel, corrigé des éléments non récurrents, du cœur de métier est cependant positif et a ainsi atteint le seuil de rentabilité.

La HOCHDORF Swiss Nutrition AG a traité en 2020 au total 335,8 mio. kg (-14,2 % par rapport à l’année précédente) de lait, petit lait, crème et babeurre et vendu 57 488 tonnes de produits (chiffres hors Uckermärker Milch GmbH). Étant donné qu’en raison de la pandémie de Covid-19, aller faire des courses à l’étranger n’est plus possible, la demande intérieure de produits laitiers a augmenté, entraînant une diminution de la quantité de lait disponible et, dans le domaine de la crème, des réductions significatives au niveau des livraisons.

Recul du chiffre d’affaires net, mais marge brute améliorée
Les chiffres d’affaires nets générés par les livraisons et services ont baissé comme attendu, passant de CHF 457 mio. à CHF 306,2 mio., ce recul étant principalement dû à la vente de la filiale Uckermärker Milch GmbH. Malgré ce chiffre d’affaires net sensiblement en retrait, le résultat brut a augmenté, passant de CHF 61,8 mio. à CHF 94,3 mio. La marge brute se situe ainsi à 30,9 % contre 14,1 % l’exercice précédent, traduisant ainsi l’effet positif de l’épuration décidée et opérée sur le portefeuille.

Les charges de personnel ont sensiblement baissé, tombant de CHF 50,7 mio. à CHF 39,7 mio. Les autres dépenses opérationnelles ont également fortement chuté suite à l’épuration ainsi qu’à la disparition des éléments spécifiques, passant de CHF 85,8 mio. à CHF 40,7 mio. L’EBITDA s’inscrit à un niveau nettement positif de CHF 13,9 mio. contre CHF -74,7 mio. en 2019. HOCHDORF a ainsi pu tenir le pronostic d’un EBITDA positif.

EBIT négatif, mais l’EBIT opérationnel, corrigé des éléments non récurrents, du cœur de métier atteint le seuil de rentabilité
Les amortissements comprennent un ajustement de valeur de CHF 65,8 mio. effectué pour les immeubles et immobilisations matérielles de la tour de pulvérisation 9 ainsi que la ligne de dosage associée. Cet ajustement de valeur est dû au faible taux d’utilisation desdites installations ainsi qu’au risque élevé inhérent aux activités Baby Care ou, selon le cas, du portefeuille de clients. Il en résulte par conséquent un EBIT négatif de CHF -67,9 mio. contre CHF -265,3 mio. en 2019. Une fois corrigé des éléments non récurrents tels que l’ajustement de valeur des installations, les effets générés par la vente, les liquidations et les fermetures de sites en 2020, il en ressort un EBIT légèrement positif de CHF 2,3 mio. pour le cœur de métier. Le résultat du Groupe se situe à CHF -70,3 mio. contre CHF -271.4 mio. en 2019.

En particulier, OPTIMA, le programme d’efficacité des coûts de HOCHDORF, a eu un effet positif sur le résultat. Les mesures d’économie dans le domaine des achats ainsi qu’une réduction des frais opérationnels ont d’ores et déjà pu être mises en œuvre avec succès.

Cash Flow opérationnel négatif, Free Cash Flow positif
Les fonds générés ont augmenté pour passer de CHF -34,8 mio. à CHF 11,1 mio. Suite au faible volume d’investissement et aux premiers versements effectués au titre de la vente de Pharmalys, le Free Cash Flow se situait également à un niveau positif de CHF 17,3 mio. Parallèlement, le flux de liquidités issues des activités financières était sensiblement négatif, soit à CHF -24,9 mio., porté par des paiements d'intérêts élevés, mais aussi par un paiement de remboursement du principal aux banques consortiales ainsi qu’à des banques tierces dans le cadre de la cession de la Uckermärker Milch GmbH. L’endettement net s’est réduit par rapport à l’exercice précédent, passant de CHF 104,7 mio. à CHF 87,6 mio.

Le taux d’autofinancement s’est stabilisé à 56 %, par rapport à 58 % l’année précédente, ceci malgré le résultat nettement négatif de l’entreprise. Ce résultat négatif a pu être compensé par la vente de filiales, mais aussi par le remboursement de dettes financières contractées auprès des banques. Le Conseil d'Administration renonce à formuler une demande de versement d’un dividende.

Domaine d’activités Baby Care
Le domaine d’activités Baby Care (comprenant la HOCHDORF Swiss Nutrition AG et la Bimbosan AG) a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires net de CHF 99,5 mio. Après élimination des ajustements de valeur effectués en 2019 sur des créances et la perte des chiffres d’affaires suite à la cession de la Pharmalys Laboratories SA, le chiffre d’affaires net a pu être augmenté de 4 %, ceci malgré la perte d’un client grand compte et en dépit des défis liés à la pandémie de Covid-19. Le chiffre d’affaires net se situe ainsi dans la plage qui avait été prévue, à savoir entre CHF 90 et 110 mio. La majeure partie du chiffre d’affaires de ce domaine d’activités est générée par des ventes à Pharmalys. La Bimbosan AG s’est située au niveau noté l’exercice précédent, ceci malgré une campagne de rappel de produits complémentaires, et a pu faire progresser sa part de marché dans le commerce spécialisé à un peu plus de 39 %.

En 2020, le domaine d’activités Baby Care a renforcé le déploiement de ses efforts sur le développement de projets avec des clients existants et nouveaux ainsi que sur la conception de nouveaux produits. Avec le changement de réglementation de l'Union européenne en février 2020, HOCHDORF a lancé avec succès les produits premium nouvellement mis au point sur les marchés suisse et européen.

De plus, pour élargir la gamme de produits, les tendances actuelles en matière de nutrition ont été intégrées et une série de produits à base de lait de chèvre ainsi qu'une préparation pour nourrissons végétalienne à base de soja sans OGM ont été développées. Les deux concepts de produits ont été lancés fin 2020 sous la marque Bimbosan sur le marché suisse.

HOCHDORF a étendu ses activités liées aux produits de marque avec le lancement de la nouvelle marque de produits Babina Plus en Amérique centrale. Babina Plus est un aliment lacté destiné aux enfants et aux adolescents en pleine croissance et, contrairement à Babina (aliments nutritionnels pour bébés), il est également vendu dans le commerce de détail.

Amélioration et développement de la coopération opérationnelle avec Pharmalys
HOCHDORF a lancé avec Pharmalys plusieurs projets pour le développement de produits et la conquête de nouveaux marchés, projets dont certains sont actuellement en cours de mise en œuvre opérationnelle. Pharmalys reste le client individuel majeur de Baby Care. Le domaine d’activités Baby Care s’efforce intensivement, avec les clients existants et nouveaux, de promouvoir sa croissance d’une part dans le secteur des Private Label (marques de distributeurs) et d’autre part avec ses propres marques Bimbosan et Babina, le but de cette démarche étant d'obtenir un portefeuille de clients dans l’ensemble plus équilibré.

Domaine d’activités Food Solutions (anciennement Dairy Ingredients)
En Suisse, la HOCHDORF Swiss Nutrition AG a traité en 2020 une quantité de liquide de 335,8 mio. kg, contre 391,4 mio. kg, soit -14,2 %, en 2019. Ce recul est dû à l’augmentation de la demande intérieure suisse de produits laitiers pendant le confinement lié à la pandémie de Covid-19 au printemps ainsi qu’en été et automne 2020. Le domaine d’activités a atteint avec CHF 206,7 mio. le chiffre d’affaires pronostiqué, ceci malgré la difficile situation économique à l’échelle mondiale (prévision pour 2020: CHF 190 à 210 mio.).

Au cours de l’exercice 2020, le domaine d’activités Dairy Ingredients a poursuivi le développement et la commercialisation stratégique de produits à forte valeur ajoutée. Dans ce contexte, en vue de poursuivre l’affinage de la précieuse matière première qu’est le lactosérum (petit-lait), HOCHDORF a démarré en automne 2020 la mise en place d’un centre de compétence de lactosérum à l’usine de Sulgen. Ce centre permet à HOCHDORF de concevoir et produire des semi-finis fonctionnels haut de gamme destinés à être mis en œuvre dans des produits Baby Care et produits à haute teneur en protéines. Ainsi, l’entreprise peut remplacer un certain nombre de semi-finis Baby Care importants, achetés auprès de fournisseurs, par ses propres produits et accroître sensiblement sa valeur ajoutée interne.

Élaboration de la stratégie 2025 et ajustement de la structure d’entreprise
Pour le Conseil d'Administration, nouvellement constitué le 30 juin 2020, et la Direction, la stabilisation et le façonnement de l’avenir de l’entreprise étaient au cœur des préoccupations. La stratégie et le modèle d’organisation ont été approuvés par le Conseil d'Administration au début du mois de décembre 2020.

Peter Pfeilschifter, CEO, commente: «L’entreprise HOCHDORF est bien armée pour répondre à la demande, en croissance au niveau mondial, de produits nutritionnels spéciaux de qualité et technologiquement sophistiqués, produits appelés 'smart nutrition', destinés aux personnes de tous âges. Nous voyons dans ce domaine d’intéressantes opportunités de croissance présentant une valeur ajoutée supérieure à la moyenne.»

Avec le projet interne «ONE HOCHDORF», HOCHDORF renforce également sa vision en termes de clients, marchés et marques. Conformément à cet objectif et à la stratégie, une nouvelle structure d'entreprise a été mise en place début 2021. «En synthèse, nous voulons avec la nouvelle structure augmenter notre agilité, notre capacité d’innovation et notre orientation service afin de pouvoir enthousiasmer encore plus nos clients et nos équipes pour HOCHDORF», déclare Peter Pfeilschifter.

Assemblée Générale sans la présence des actionnaires
Le Conseil d'Administration a décidé de tenir l’Assemblée Générale le 09 juin 2021 et de clôturer ainsi l’exercice 2020 dans les règles. En raison de la pandémie de Covid-19, l’Assemblée Générale aura lieu à huis clos, c’est-à-dire sans présence physique des actionnaires.

Perspectives 2021
Après les années de redressement et restructuration, l’exercice 2021 marque pour HOCHDORF le début d’un nouvel avenir. En même temps, il s’agit pour l’entreprise de poursuivre son chemin vers l’assainissement financier. À cet effet, le Conseil d'Administration se concentre actuellement sur l’élaboration d’options de stratégie financière qui peuvent entre autres inclure des mesures liées au capital, ceci dans le but de stabiliser davantage le bilan et d’étayer une croissance durable de l’entreprise.

La concurrence reste intense et l'impact de la pandémie de Covid-19 affecte les ventes des produits de la société ainsi que celles de ses clients. De plus, le domaine d’activités Baby Care subit la forte influence des exigences réglementaires très strictes et de la baisse du taux de natalité en Chine au cours des dernières années, intervenant de pair avec les surcapacités actuelles du marché. La nouvelle stratégie 2025 doit permettre à HOCHDORF de relever ces défis.

Dans le domaine d’activités Baby Care, en raison de la pandémie de Covid-19, le développement de nouveaux projets clients ne peut se faire que beaucoup plus lentement que prévu. Cependant, HOCHDORF est confiant dans sa capacité à poursuivre en 2021 sa croissance avec ses clients dans les filières marques et de marques de distributeur. En outre, le développement de plusieurs nouveaux clients est prévu dans les régions d'Amérique latine, d'Europe, du Moyen-Orient, d'Afrique du Nord et d'Asie.

Dans le domaine d’activités Food Solutions, HOCHDORF s'attend en 2021 à des volumes de ventes inférieurs des clients premium de la filière chocolat au niveau d'avant Covid-19. En revanche, l'entreprise prévoit une croissance dans le domaine des produits pulvérisés à haute teneur de protéines à base de lait et de lactosérum, dans les poudres non laitières ou à base de plantes ainsi que dans les ventes de crème suisse.

En 2021, malgré les incertitudes qui persistent dans le contexte de la pandémie de Covid-19, le Groupe HOCHDORF escompte un chiffre d’affaires net se situant entre CHF 260 et 300 mio. et un résultat annuel équilibré au niveau EBIT. Ceci correspond pour le «nouveau» Groupe HOCHDORF, sans les sociétés Uckermärker Milch GmbH, Marbacher Ölmühle GmbH et Zifru Trockenprodukte GmbH, une croissance organique de l’ordre de 3 à 4 pourcent.

Chiffres clés 2020 du Groupe HOCHDORF

 

KCHF

2020

 

20191)

(chiffres adaptés)

Variation

 

Chiffre d’affaires net

306 199

456 797

-33,0 %

Bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements (EBITDA)

13 869

-74 709

n.m.

          en % de la vente des produits manufacturés

4,5

-17,0

 

Bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT)

-67 872

-265 309

n.m.

          en % de la vente des produits manufacturés

-22,3

-60,3

 

Bénéfice net

-70 274

-271 378

n.m.

          en % de la vente des produits manufacturés

-23,0

-61,7

 

Fonds générés

11 097

-34 821

n.m.

Effectifs au 31 décembre

391

618

-36,7 %

Quantité de liquide traité (lait, crème, petit lait, etc.) en tonnes

376 0092)

677 845

-44,5 %

Quantité produite (crème incl.) en tonnes

69 091

161 831

-57,3 %

Quantité vendue en tonnes

80 732

162 093

-50,9 %

 

 

 

 

 

31.12.2020

31.12.2019

 

Total du bilan

323 838

455 572

-28,9 %

          dont fonds propres

180 461

257 816

-30,0 %

          en % du total du bilan

55,8

56,6

 

 

 

 

 

Données concernant l‘action

2020

2019

 

Bénéfice / perte par action (en CHF)

-34,60

-164,56

n.m.

Dividende (en CHF)

0,00*

0,00

 

Cours de clôture au 31 décembre (en CHF)

63,20

83,20

-24,0 %

Capitalisation boursière (en mio. CHF)

136,0

146,3

-7,0 %

Rapport cours/bénéfice au 31 décembre

n.m.

n.m.

 

1) Chiffres de l’exercice précédent adaptés en fonction de la modification des principes d’évaluation de l’emprunt hybride
2) Quantités liquides de la Uckermärker Milch GmbH incl. (40 216 tonnes)
* Sous réserve de l’approbation de l’Assemblée Générale du 09 juin 2021.

Vous trouverez le rapport annuel détaillé sur notre site Internet: http://report.hochdorf.com.

Contact : Dr. Christoph Hug, VP Brand & Communication Groupe HOCHDORF Tél: +41 (0)41 914 65 62 / +41 (0)79 859 19 23, christoph.hug@hochdorf.com.

À propos du Groupe HOCHDORF
Le Groupe HOCHDORF, société cotée à la Bourse de Zurich, a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires net consolidé de CHF 306,2 millions. HOCHDORF, l’un des acteurs agroalimentaires majeurs de Suisse, employait au 31.12.2020 plus de 391 personnes. Le Groupe HOCHDORF se distingue par son expertise élevée dans la mise en œuvre de matières premières de première qualité, sa technologie industrielle moderne et la proximité de marché caractérisant le savoir-faire de ses équipes dans le domaine de la nutrition. De ce fait, le Groupe se démarque sur les marchés mondialisés en tant que concepteur, producteur et spécialiste de la commercialisation de produits nutritionnels spéciaux pour des personnes de tous âges présentant des besoins nutritionnels spécifiques. Le portefeuille offre une gamme de solutions allant des semi-finis haut de gamme pour la filière industrielle de transformation agroalimentaire jusqu’aux produits destinés aux consommateurs dans le domaine sensible de la nutrition pour bébés.