Les mesures engagées sont efficaces

17.08.2020 07:00

Communiqué de presse du Groupe HOCHDORF: Résultat semestriel 2020

Hochdorf, le 17 août 2020 – Le Groupe HOCHDORF a poursuivi au premier semestre 2020 sa restructuration, lancée en été 2019, de manière conséquente. Dans le domaine d’activités Baby Care, de nombreux projets clients et projets de développement de produits ont été démarrés pour dynamiser la croissance prévue. Les premières livraisons au Vietnam de lait pour bébés de marque Bimbosan représentent un premier jalon dans l’internationalisation de la marque. Les relations commerciales avec Pharmalys ont pu être stabilisées. «OPTIMA», un nouveau programme d’efficacité des coûts, applicable à l’ensemble du Groupe, a été mis en place, les premiers succès se traduisent dès à présent au niveau de l’EBITDA et de l’EBIT.

Au cours du premier semestre 2020, le Groupe HOCHDORF a traité dans ses usines 187,9 mio. de kilogrammes de liquide (lait, petit lait, crème et babeurre), ce qui représente une régression de -15,2 % par rapport à la période correspondante de l’année précédente. Le Groupe a vendu 46 357 tonnes de produits et réalisé un chiffre d’affaires net de CHF 158 mio., contre CHF 243 mio. pour la même période 2019. Le recul du chiffre d’affaires net est avant tout dû à la cession de la société Uckermärker Milch GmbH, qui faisait partie du segment Dairy Ingredients, au 28.02.2020. L’entreprise clôture ses comptes semestriels au 30 juin 2020 avec un EBITDA positif de CHF 5,0 mio. et répond ainsi aux exigences des covenants bancaires. L’EBIT positif de CHF 1,2 mio., contre CHF -52,4 mio. en 2019, profite légèrement des gains réalisés dans le cadre de la vente de la Uckermärker Milch GmbH. En raison de la faible utilisation des lignes de production d’aliments nutritionnels pour nourrissons, les amortissements nécessaires n’ont pas encore pu être réalisés.

Compte tenu de versements d’intérêts élevés, le Groupe enregistre un résultat légèrement négatif de CHF -4,1 mio., contre CHF -63,6 mio. pour la période sous revue en 2019. Le résultat hors intérêts minoritaires s’élève à CHF -3,9 mio. contre CHF -43,4 mio. pour la période considérée de l’exercice précédent. La somme inscrite au bilan au moment de la clôture des comptes au 30.06.2020 est de CHF 418,6 mio. et le taux de capital propre est de 56,8 %. De plus, le Groupe HOCHDORF a réalisé un Cash Flow libre de CHF 2,9 mio., le montant du prix de la cession mentionnée ci-dessus étant également inclus dans ce chiffre.

Poursuite de la structuration
Le management a poursuivi de manière conséquente la mise en œuvre de la restructuration lancée à la mi-2019. Fin février, la Uckermärker Milch GmbH a pu être vendue. Faute d’avoir pu trouver des acquéreurs pour les sociétés Zifru Trockenprodukte GmbH, Snapz Foods AG et Snapz Foods USA, Inc., ces trois filiales vont par conséquent faire l’objet d’une procédure de dissolution. Cette démarche se fera sans incidence sur les résultats.

Suite à la réattribution des mandats au Conseil d'Administration et à la Direction, l’accent est mis à présent sur l’aménagement de l’avenir de l’entreprise. Au cours du deuxième semestre de l’année en cours, la stratégie des domaines d’activités Dairy Ingredients et Baby Care sera affinée et rendue opérationnelle. 

Baby Care en mutation
Le domaine d’activités Baby Care du Groupe HOCHDORF a réalisé au premier semestre 2020 un chiffre d’affaires net de CHF 37,6 mio., contre CHF 30,3 mio. pour la période sous revue de l’exercice précédent, soit une progression de +24,2 %. La faiblesse du chiffre d’affaires net, apparaissant dans la comparaison pluriannuelle, est principalement due à la perte d’un client important en 2019 ainsi qu’aux retards intervenus au niveau de projets réalisés pour de nouveaux clients. L'enregistrement de la marque pour la Chine a également subi des retards en raison de la pandémie de Covid-19. L'entreprise continue d’espérer obtenir une décision positive.

Pour assurer une croissance soutenue, le département des ventes a été renforcé de manière ciblée et un grand nombre de projets de développement de marchés, clients et produits ont été lancés. L'objectif est de lancer sur le marché au moins trois nouveaux produits d'ici la fin du premier trimestre 2021. Après la vente en décembre 2019, la relation commerciale avec Pharmalys a pu à nouveau être stabilisée.

La Bimbosan AG a introduit avec succès sur le marché suisse ses produits basés sur les nouvelles recettes de l'Union européenne. C'est notamment pour cette raison que la part de marché dans le commerce spécialisé a pu poursuivre son ascension. Chez Bimbosan aussi, des efforts intensifs sont déployés pour développer de nouvelles catégories de produits, leur lancement sur le marché étant prévu d'ici la fin du premier trimestre 2021. Avec les premières livraisons au Vietnam de lait pour bébés, Bimbosan a franchi un jalon important dans l’internationalisation de la marque.

Domaine d’activités Dairy Ingredients
Le domaine d’activités Dairy Ingredients a réalisé au premier semestre 2020 un chiffre d’affaires net de CHF 120,7 mio., dont CHF 25,4 mio. de chiffre d’affaires provenant des activités opérationnelles de la Uckermärker Milch GmbH. Le recul de -15,2 % de la quantité de liquide traitée en Suisse s’explique par la demande accrue des consommateurs de produits à base de lait frais pendant le confinement dû au coronavirus, par l’estivage prématuré de trois semaines des vaches et la faiblesse des prix laitiers par rapport à la caséification, ceci suite à la solution consécutive au «Schoggigesetz». Sauf pour la crème, la capacité de livraison n’a jamais été menacée par la faiblesse des quantités de lait. Par ailleurs, les équipements de production ont bénéficié d’un bon taux d’utilisation au cours du premier semestre.

Impact de la pandémie de Covid-19 sur le résultat semestriel
Dans le domaine d’activités Baby Care, les achats de réserve pratiqués au début de la pandémie de Covid-19 ont fait nettement grimper les ventes et les bénéfices de la Bimbosan AG. Toutefois, cet effet s'est rectifié au cours des mois consécutifs. La pandémie a également provoqué un léger retard dans le processus d'internationalisation. Dans le domaine d’activités Dairy Ingredients, l'industrie du chocolat a commandé moins de produits à partir de la mi-avril, ceci étant principalement dû à la baisse des ventes de chocolat dans les secteurs des ventes hors taxes et du tourisme. La Marbacher Ölmühle GmbH a subi au deuxième trimestre une chute sensible de son chiffre d’affaires, régression qui est également due à la pandémie. Néanmoins, grâce à différentes mesures d’optimisation, la société a enregistré une marge opérationnelle accrue par rapport à la période considérée de l’exercice précédent.

Programme «OPTIMA»: efficacité accrue au niveau des coûts
Avec le programme «OPTIMA», la Direction a mis en place un programme d’efficacité des coûts applicable à l’ensemble du Groupe. Dans les cinq premiers sous-projets, l’entreprise travaille à la réduction des coûts dans les domaines des installations de production et des bâtiments, des processus de production, de la logistique, de l'administration et des achats. Pour 2021, elle prévoit des économies de l'ordre de CHF 2.0 à 3.0 mio. générées par le programme «OPTIMA».

Perspectives
Dans le domaine d’activités Baby Care, HOCHDORF n’escompte pas d’effets négatifs majeurs sur le chiffre d’affaires et le bénéfice au cours de la deuxième moitié de l’année. Toutefois, au cours du premier semestre 2020, l’entreprise a subi des retards liés à la pandémie de Covid-19 au niveau de différents projets à long terme destinés à de nouveaux clients, dont certains pourraient être encore retardés. Au cas où les restrictions de voyage se poursuivraient, un report dans l’année 2021 des mesures lancées pour développer les marchés ne peut être exclu pour l'internationalisation de la marque Bimbosan.

Par contre, l’impact de la pandémie sur le domaine d’activités Dairy Ingredients devrait être plus fort. HOCHDORF s’attend en particulier à ce que l’industrie chocolatière suisse commande un volume moins important de produits en raison des restrictions de voyage, cette situation étant largement fonction de l’évolution de la pandémie.

Toutefois, HOCHDORF continue à tabler sur le fait que les pronostics faits par l’entreprise en mars pour la fin de l’année, portant sur un chiffre d’affaires net aux alentours de CHF 280 à 320 mio. et un résultat annuel positif au niveau EBITDA, pourront être réalisés.

 

Chiffres clés du Groupe HOCHDORF (chiffres consolidés, non vérifiés)

KCHF (sauf indication contraire)

01.01.20 – 30.06.20

01.01.19 – 30.06.19

Variation

Quantité de liquide traitée (lait, petit lait, crème, perméat) en millions de kg

228,2

374,8

-39,1 %

Quantité vendue en tonnes

46 357

86 661

-46,5 %

Ventes nettes

158 289

242 864

-34,8 %

Bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements (EBITDA)

4 985

-39 401

n.a.

        en % de la vente des produits manufacturés

2,8 %

-15,5 %

 

Bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT)

1 158

-52 390

n.a.

        en % de la vente des produits manufacturés

0,7 %

-20,6 %

 

Bénéfice net

-4 050

-63 631

n.a.

        en % de la vente des produits manufacturés

-2,3 %

-25,0 %

 

 

 

 

 

Effectifs au 30 juin

427

666

-35,9 %

 

 

 

 

 

30.06.2020

31.12.2019

 

Total du bilan

418 552

564 289

-25,8 %

        dont fonds propres

237 689

217 307

 

        en % du total du bilan

56,8

38,5 %

 

 

 

 

 

Données concernant l‘action

30.06.2020

30.06.2019

 

Cours de l’action (en CHF)

61,30

108,00

-43,2 %

Capitalisation boursière

131 902

154 954

-14,9 %

 

Vous trouverez la Lettre aux Actionnaires détaillée (en allemand ou en anglais) sur notre site Internet report.hochdorf.com.

 

Contact: Dr. Christoph Hug, Responsable Communication Groupe HOCHDORF, Tél: +41 (0)41 914 65 62 / +41 (0)79 859 19 23, christoph.hug@hochdorf.com.


À propos du groupe HOCHDORF
Le Groupe HOCHDORF, dont le siège est à Hochdorf, est l'une des premières entreprises dans le secteur agroalimentaire en Suisse. Il a réalisé au premier semestre 2020 un chiffre d'affaires net consolidé de CHF 158,3 mio. et employait au 30/06/2020 plus de 427 personnes. À base de matières premières naturelles comme le lait, petit lait et les céréales, les produits HOCHDORF contribuent depuis 1895 à la santé et au bien-être des êtres humains, du nourrisson aux personnes du troisième âge. Les produits HOCHDORF sont fournis à l'industrie alimentaire ainsi qu‘au commerce de détail et de gros et ils sont vendus dans plus de 70 pays. Les actions du Groupe HOCHDORF sont cotées à la bourse SIX Swiss Exchange à Zurich (ISIN CH0024666528).