Chiffre d’affaires en légère augmentation

01.02.2011 13:23

Chiffre d’affaires pour l’exercice 2010

Hochdorf, le 1er février 2011 – L’exercice dernier, le Groupe HOCHDORF a traité 325,9 mio. de kilos de lait, c’est le deuxième résultat le plus important dans son histoire, dépassant la quantité notée l’année précédente de 320,4 mio. de kilos de 1,7%. Malgré le recul des prix du lait et par conséquent des produits, le chiffre d’affaires brut consolidé se monte à CHF 351,7 mio. contre CHF 347,6 mio. l’année précédente, soit une progression de +1,2%. Le Groupe a réussi le turnaround et les actionnaires peuvent escompter un dividende au moins inchangé.

Avec 325,9 mio. de kilos de lait traité, le Groupe HOCHDORF réalise les résultats les plus élevés dès 115 ans de son histoire, abstraction faite du record de près de 360 mio. de kilos enregistré en 2008, une année laitière forte en Suisse. Avec les 13 millions de kilogrammes de petit-lait et les 71,6 millions de kilogrammes de lait traités dans son usine en Lituanie, le Groupe dont le siège est à Hochdorf a même marqué un record de 410,5 millions de kilogrammes de liquide traité.

Croissance de taille dans les domaines d’importance stratégique
Au cours de l’exercice écoulé, le Groupe HOCHDORF a réalisé un chiffre d’affaires brut consolidé de CHF 351,7 mio. (chiffre non vérifié) contre CHF 347,6 mio. l’année précédente, ce qui correspond à une légère progression de +1,2%. Compte tenu du fait que HOCHDORF va reprendre à moyen terme l’usine lituanienne à 100 pour-cent, celle-ci est d’ores et déjà intégralement intégrée dans les comptes. Le chiffre d’affaires a pu progresser malgré une baisse moyenne des prix du lait et ainsi des prix pratiqués pour les produits. Le chiffre d’affaires réalisé l’année précédente comprend de plus les éléments de chiffre d’affaires des domaines d’activité désinvestis pour un montant de CHF 13,5 millions.

Les ventes (non consolidées) du Groupe ont totalisé 94 657 tonnes, dépassant ainsi de +14,6% le volume record enregistré l’année passée (82 589 to.), l’accroissement en volume ayant pu être atteint tout en maintenant le niveau des stocks. La valeur de référence de l’année 2009 était également due à des ventes sur stocks considérables. Par ailleurs, dans les domaines d’importance stratégique, le Groupe HOCHDORF a réalisé une croissance significative. C’est ainsi qu’il a augmenté ses ventes de produits nutritionnels pour bébés de 1 828 tonnes, soit +37%, et de poudre de lait entier de 1 100 tonnes, soit +8,9%, pour l’industrie chocolatière suisse.

Un exercice caractérisé par une forte intensité
L’exercice 2010 a été très exigeant, tant sur le plan économique que politique. Le Franc suisse, toujours fort, a freiné les exportations de produits alimentaires de qualité suisses tels que les aliments pour bébés, le chocolat ou les biscuits. Les moyens mis à disposition par les autorités fédérales au titre de la «Schoggigesetz» pour compenser le handicap que représentent les prix nationaux des matières premières ont été largement insuffisants. Le Groupe HOCHDORF estime sa quantité de lait exportée sous forme de produits nutritionnels pour bébés, chocolat ou biscuits, à environ 110 millions de kilos, soit une quantité considérable qui serait perdue pour les producteurs de lait au cas où l’industrie agroalimentaire de transformation aurait recours au trafic de perfectionnement actif avec les importations associées. Heureusement, le secteur a réussi à aboutir à un accord pour définir comment compenser les ressources financières manquantes dans le contexte du «Schoggigesetz».

Le Groupe HOCHDORF a réussi à atteindre le taux d’utilisation qu’il s’était fixé au niveau interne pour la nouvelle et ultramoderne tour de pulvérisation 8 située à Sulgen, ce qui a été lié à d’énormes efforts au niveau de la production et de la commercialisation. Depuis décembre 2010, l’installation tourne déjà sur trois équipes. En 2011, le volume de l’installation va pratiquement être multiplié par deux, ce qui est indispensable pour la croissance visée dans le domaine des produits nutritionnels pour bébés.

Croissance aussi à l’étranger
Début 2010, le Groupe HOCHDORF avait pris une participation dans l’usine laitière UAB «MGL Baltija » à Medeikiai en Lituanie. Ce site représente pour le Groupe HOCHDORF un premier pied-à-terre dans l’Union européenne et un accès direct au marché d’Europe de l’est. Le 1er janvier 2011, le Groupe a augmenté sa participation qui passe de 30% à 45%. A moyen terme, l’usine laitière sera reprise à 100 pour-cent.

Perspectives 2011
Les mesures d’optimisation et de restructuration mises en oeuvre par le Groupe HOCHDORF en 2009 et poursuivies de manière conséquente en 2010, ont porté leurs fruits - le turnaround est également accompli. Le Groupe s’attend à un exercice 2010 positif. «Les investissements, améliorations au niveau des processus et désinvestissements auxquels nous avons procédé nous permettent de porter un regard confiant et plein d’élan vers l’avenir», déclare Damian Henzi, CEO du Groupe HOCHDORF, et de poursuivre: «La compatibilité avec l’Union européenne en matière de coûts et l’internationalisation doivent et vont rester pour le Groupe HOCHDORF les objectifs clés». L’augmentation des prix pour la poudre de lait sur le marché mondial nous permet également d’être confiants. Par ailleurs, pour un certain nombre de produits, nos prix ont pu être corrigés à la hausse.

Contact:
Dr. Christoph Hug, responsable communication d’entreprise du Groupe HOCHDORF, Tél: +41 (0)41 914 65 62 / +41 (0)79 859 19 23, christoph.hug@hochdorf.com

Le Groupe HOCHDORF, dont le siège est situé dans le village lucernois de Hochdorf, est l’une des premières entreprises dans le secteur agroalimentaire en Suisse. En 2010, fort de ses trois sites (Hochdorf/LU; Sulgen/TG; Medeikiai/Lituanie) employant 377 collaborateurs (état au 31.12.2010), il a réalisé un chiffre d’affaires brut consolidé de CHF 351,5 millions (CHF 346,3 millions en 2009). HOCHDORF développe, fabrique et commercialise des ingrédients fonctionnels ainsi que des spécialités à base de lait et de céréales pour l’industrie alimentaire et le commerce dans le monde entier. Fabriqués à base de matières premières naturelles comme le lait et les germes de blé, les produits HOCHDORF contribuent depuis 1895 à la santé et au bien-être des êtres humains, du nourrisson aux personnes du troisième âge. Les produits sont commercialisés dans environ 80 pays