Près de 100 000 tonnes de produits vendus

29.01.2015 07:00

Communiqué de presse du Groupe HOCHDORF: Ventes et chiffre d'affaires 2014

Hochdorf, le 29 janvier 2015 – Le Groupe HOCHDORF a augmenté son chiffre d’affaires brut pour l’exercice écoulé de +14,1 % à CHF 429,3 mio. (contre CHF 376,1 mio. en 2013). Il a traité 507,0 mio. de kilos de lait, petit lait et perméat de lait dans ses usines, soit une progression de 11,5 % par rapport aux 454,6 mio. de kg l’année passée. Le volume des ventes s’est également accru, avec une hausse de 8,1 % pour atteindre 99 155 tonnes (contre 91 699 tonnes l’année précédente). Le résultat opérationnel semble vouloir atteindre des valeurs records.

En 2014, les usines du Groupe HOCHDORF ont traité près de 507 mio. de kilos de lait, petit lait et perméat de lait, ce qui correspond à une progression de +11,5 % par rapport à l’année précédente. Ce résultat est dû entre autres à la quantité globalement accrue de lait en Suisse et aux restrictions quantitatives appliquées au niveau de l’emmental. L’embargo russe a joué un rôle important pour le site en Lituanie. Par rapport à l’année précédente, les usines suisses ont traité environ 12 % de lait en plus (335,6 mio. de kg, séchages sous-traités incl.).

Augmentation du chiffre d’affaires brut et du volume de vente
Dans l’exercice 2014, le Groupe HOCHDORF a vendu des produits pour un montant de CHF 429,3 (chiffre non vérifié, contre CHF 376,1 mio. l’année précédente), soit +14,1 %, un résultat clairement supérieur à l’objectif de croissance de 10 % qui avait été visé pour le chiffre d’affaires. Cette croissance résulte de l’augmentation des prix du lait, largement répercutée sous forme de prix de vente plus élevés sur le marché, et des quantités plus importantes ayant été traitées et vendues. L’objectif de croissance de 18 à 22 pour-cent du chiffre d’affaires dans le secteur Baby Care n’a malheureusement pas pu être totalement atteint. «Dans ce domaine d’activité, nous avons réalisé un chiffre d’affaires de CHF 110,0 mio., soit une progression de +16,4 %, et dépassé ainsi pour la première fois le seuil des 100 millions de francs suisses», déclare Dr. Thomas Eisenring, CEO du Groupe HOCHDORF, qui ajoute que la non-réalisation de l’objectif de croissance est due aux capacités de conditionnement, responsables d’une perte équivalente à un mois de chiffre d’affaires en 2014.
Le volume de produits vendus par HOCHDORF a pu être augmenté de +8,1 % pour atteindre 99 155 tonnes, contre 91 699 tonnes l’année précédente, ce chiffre étant corrigé des opérations purement laitières réalisées en Lituanie.

Bénéfice record en perspective
Après le bon exercice 2013, les résultats du premier semestre 2014 ont encore pu être améliorés. «Sur l’ensemble de l’année, le bénéfice devrait une fois de plus battre les records du Groupe HOCHDORF», se réjouit Dr. Thomas Eisenring qui n’est pas tout aussi confiant pour l’exercice en cours. Le faible niveau du prix du lait, les incertitudes sur le marché (international) du lait et l’abolition du cours plancher de l’euro par la BNS font de 2015 une année exigeante.

Le résultat intégral de l’entreprise pour l’exercice 2014 sera publié le 26 mars 2015.

Contact
Dr. Christoph Hug, Responsable Communication Groupe HOCHDORF, Tél: +41 (0)41 914 65 62 / (0)79 859 19 23, christoph.hug@hochdorf.com.