Bénéfice en augmentation pour un chiffre d’affaires en recul

17.08.2016 06:45

Communiquée de presse du Groupe HOCHDORF: Résultats semestriels 2016 

Hochdorf, le 17 août 2016 – Le Groupe HOCHDORF a traité pendant la première moitié de l’année 415.9 mio. de kilos de lait, petit lait, perméat et crème, contre 421.4 mio. de kilos pour la période correspondante de l’année passée, ce qui correspond à un recul de -1.3 %. La vente de ses produits a permis au Groupe HOCHDORF de réaliser un chiffre d’affaires brut de CHF 278.4 mio. contre CHF 284.3 mio. au premier semestre 2015, soit -2.1 %. Le léger recul de ces chiffres est avant tout dû aux difficiles conditions régnant sur le marché. L’EBIT a pu être sensiblement augmenté de +22.7 % pour passer à CHF 13.1 mio., ceci entre autres grâce à des mesures d’amélioration de l’efficacité mises en œuvre dans le Groupe. Les objectifs en termes de chiffres d’affaires et de bénéfices fixés pour l’ensemble de l’année sont ajustés.

Globalement, le Groupe HOCHDORF a traité avec 415,9 mio. de kilos une quantité de lait, petit lait, perméat et crème inférieure à celle de la période correspondante de l’année passée (421.4 mio. kg, soit -1.3 %). Les entrées de lait en Suisse étaient supérieures de 3.5 % par rapport à la période sous revue de l’exercice précédent, par ailleurs la quantité de petit lait traité était supérieure de près de 30 %. En Allemagne et en Lituanie, les entrées de liquide ont été légèrement réduites en raison de la difficile situation sur le marché laitier.

Bénéfice accru pour un chiffre d’affaires légèrement en recul
Le chiffre d’affaires brut s’élève à CHF 278.4 mio., il est donc légèrement inférieur au chiffre correspondant 2015 (CHF 284.3 mio.). Ceci est essentiellement dû à la baisse des prix laitiers qui se poursuit et qui entraîne aussi un recul des prix des produits dans le domaine d’activités Dairy Ingredients. Globalement, le Groupe HOCHDORF a vendu 125 604 tonnes de produits, soit -0.1 % par rapport à la période correspondante de l’année passée.

Côté bénéfices, le Groupe HOCHDORF a réalisé une marge brute de 24.1 % contre 22.3 % pendant la première moitié de l’année 2015. En chiffres absolus, ceci correspond à un bénéfice brut de CHF 70.7 millions, soit +10.8 % par rapport aux six premiers mois de l’exercice précédent. Avec CHF 18.4 mio., le Groupe a pu accroître son EBITDA de manière significative, il en est de même pour son EBIT qui se situe à CHF 13.1 mio. Fait satisfaisant: le bénéfice de l’entreprise s’élève à CHF 11.0 mio., contre CHF 4.1 mio. pour la période sous revue de l’exercice 2015. Les améliorations de l’efficacité, les ajustements du portefeuille de produits, la bonne utilisation des capacités de production et l’absence de l’effet des parités monétaires par rapport à la période correspondante de l’année passée sont les raisons qui expliquent ce bénéfice nettement plus élevé qui dépasse aussi nos propres attentes. 

Domaine d’activités Dairy Ingredients
Par rapport à la première moitié de l’année 2015, la quantité de lait achetée et traitée a augmenté en Suisse de 6.8 % pour passer à 226.7 de millions de kilos. Dans les usines Hochdorf et Sulgen, les entrées de lait se sont élevées à 189.6 mio. de kg, soit +3.5 % par rapport à la période sous revue de 2015. Sur le site de Sulgen, HOCHDORF a traité 33.7 mio. de kg de petit lait, soit environ 30 % de plus que pendant la première moitié de l’année 2015. Ces quantités importantes d’entrées de liquides expliquent que les capacités de production aient pu tourner plus ou moins à plein régime. Globalement, le domaine d’activités Dairy Ingredients Suisse a réalisé un chiffre d’affaires brut de CHF 110.4 mio. en recul de -6.8 % par rapport au premier semestre 2015. La baisse du chiffre d’affaires est due à la faiblesse des prix des matières premières, qui a été répercutée sur les clients, et à la constitution de stocks élevés.

En Lituanie, la quantité de liquide achetée pour l’usine du Groupe HOCHDORF a été nettement réduite en raison de la difficile situation sur le marché laitier et des interventions politiques sur le marché. Avec 29.5 mio. de kg, l’usine a traité 27.8 % de lait et perméat en moins que pendant le premier semestre 2015, période pendant laquelle elle avait enregistré un volume record de 40.8 millions de kilos. Par conséquent, le chiffre d’affaires brut a baissé de -36.1 %, passant de CHF 15.2 mio. à CHF 9.7 mio.

La société Uckermärker Milch GmbH en Allemagne a traité au cours des six premiers mois de l’exercice 2016 au total 159.7 mio. de kg de lait, perméat, crème et babeurre pour fabriquer du fromage blanc, du beurre, du babeurre de consommation et de la poudre de lait (contre 168.3 mio. kg, soit -5.1 % pour la période sous revue en 2015). Avec la vente des produits, l’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires brut de CHF 84.2 mio., également en légère baisse de -4.0 % par rapport au premier semestre 2015 (CHF 87.7 mio.). Malgré la quantité de liquide légèrement réduite, le taux d’utilisation des équipements de production était satisfaisant. Au niveau industriel, l’entreprise a investi dans des mesures de réduction des coûts, par exemple dans l’automatisation de la beurrerie. L’usine a également fabriqué les premières poudres de lait de qualité supérieure, une évolution qui s’inscrit dans la stratégie définie pour le portefeuille de produits.

Domaine d’activités Baby Care
HOCHDORF a augmenté le chiffre d’affaires brut du domaine d’activités Baby Care de 20.3 %, le faisant passer à CHF 60.2 mio. contre CHF 50.1 mio. au premier semestre 2015. Cet accroissement du chiffre d’affaires traduit la réussite de la maximisation de l’utilisation des capacités de production. Au cours du premier semestre de l’exercice, le Conseil d’Administration a approuvé des investissements d’un volume approximatif de CHF 80 millions destinés à développer les capacités de production et de conditionnement des aliments nutritionnels pour bébés ainsi qu’à la logistique des stocks de l’usine de Sulgen. Le calendrier pour la nouvelle tour de pulvérisation et la nouvelle ligne de conditionnement correspond aux prévisions. Il est prévu que les nouvelles capacités soient disponibles à partir du premier trimestre 2018.

Domaine d’activités Cereals & Ingredients
Avec CHF 10.0 millions, le domaine d’activités Cereals & Ingredients a pu réaliser un chiffre d’affaires brut se situant nettement au-dessus du résultat enregistré pendant la période correspondante de l’année passée (CHF 8.8 mio. soit +13.9 %). Un certain nombre de commandes importantes ont permis une excellente utilisation des capacités de production. De plus, les produits de germes de blé VIOGERM®, excellents pour la santé, ont pu être placés dans différents nouveaux produits au niveau national et international.

Face à un environnement difficile, la Marbacher Ölmühle GmbH a bien réussi son démarrage en 2016, le chiffre d’affaires brut de CHF 3.7 mio. a pu être maintenu, ce résultat ayant entre autres pu être réalisé grâce aux modifications intervenues au niveau de l’organisation interne des ventes. Outre la vente des huiles végétales de qualité supérieure, la vente des coproduits devient un pilier de plus en plus important dans les activités de la société. Le tourteau obtenu lors de la fabrication des huiles est valorisé par la société qui en fait des farines, excellentes pour la santé et précieuses au point de vue nutritionnel, destinées à l’industrie alimentaire.

C’est avec un peu de retard par rapport au planning que la HOCHDORF South Africa Ltd a généré ses premiers chiffres d’affaires. La vente de chocolat sous la marque Afrikoa a bien démarré en Afrique du Sud. Par ailleurs, le magasin d’usine a pu ouvrir ses portes début juin.

Projet intégration en aval
La mise en œuvre de la stratégie communiquée pour l’horion 2016 - 2020 est en cours. Pendant les six premiers mois de l’année, nous avons développé de nouveaux produits s’inscrivant dans la stratégie et nous en avons d’ores et déjà lancé quelques-uns sur le marché. Fait marquant: début juillet, une déclaration d’intention portant sur une participation majoritaire potentielle du Groupe HOCHDORF dans la Pharmalys Laboratories SA a été signée. A présent, il s’agit de négocier un contrat d’achat / de vente et de lancer l’ensemble des vérifications et mesures nécessaires susceptibles de permettre au Groupe HOCHDORF de réussir ses premiers pas dans son approche de proximité accrue à l’égard du consommateur final.

Dans l’hypothèse de la signature d’un contrat d’achat / de vente conformément aux prévisions, le Conseil d’Administration convoquera au quatrième trimestre 2016 une assemblée générale extraordinaire. Pour financer la transaction, il est actuellement prévu de procéder à une augmentation conditionnelle du capital. Par ailleurs, une majoration de la limitation des droits de vote de 5 % aujourd’hui à 15 % dans le futur pourrait s’avérer nécessaire. HOCHDORF informera en temps utile sur les résultats des négociations et la marche à suivre.

Perspectives
Côté marché, il s’agit de bien maîtriser dans le domaine d’activités Dairy Ingredients la situation qui continue à être difficile sur le marché laitier, de poursuivre le processus d’amélioration de l’efficacité des usines et de faire avancer les projets visant la fabrication de produits à forte valeur ajoutée. Le domaine Baby Care renforce ses activités de développement, production et commercialisation de Base Powder destinée à l’alimentation de bébés et sonde le terrain pour trouver de nouveaux partenaires afin d’utiliser si possible rapidement les nouvelles capacités de production et conditionnement qui seront disponibles à partir de 2018. Le domaine d’activités Cereals & Ingredients met l’accent sur trois objectifs majeurs : le développement de l’usine de Marbach en Allemagne, le développement et lancement de nouveaux produits à forte valeur ajoutée venant enrichir la gamme et une présence réussie sur le SIAL en Octobre 2016, l’un des salons alimentaires les plus importants au niveau mondial.

«Nous sommes optimistes pour le second semestre 2016. En raison des prix laitier qui reste faible, avec influence sur les produits d’activités Dairy Ingredients, nous prévoyons le chiffre d’affaires annuel légèrement inférieur dans une plage entre CHF 540 et 580 mio.», déclare Thomas Eisenring, CEO du Groupe HOCHDORF, ajoutant que les prévisions concernant la plage dans laquelle doit se situer l’EBIT en pour-cent de la vente des produits manufacturées seront ajustées à la hausse. En raison du bon résultat semestriel, Eisenring attende maintenant un EBIT en pour-cent dans le champ de 4.0 et 4.2%.

Chiffres clés du Groupe HOCHDORF (chiffres consolidés et non vérifiés)

KCHF (sauf mention contraire)1.1.2016 – 30.06.20161.1.2015 – 30.06.2015Variation
Quantité traitée de lait, petit lait et perméat en millions de kilos415.9421.4-1.3%
Quantité produite (crème incl.) en tonnes130'169126'995+2.5%
Quantité vendue en tonnes125'604125'767-0.1%
Chiffre d’affaires brut278'401284'297-2.1%
Bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements (EBITDA)18'44715'503+19.0%
    en % de la vente des produits manufacturés6.3%5.4%
Bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT)13'10910'682+22.7%
    en % de la vente des produits manufacturés4.5%3.7%
Bénéfice du Groupe11'0394'117+168.1%
    en % de la vente des produits manufacturés3.8%1.4%
Effectifs au 30.06.614588+4.4%
30.06.201631.12.2015
Total du bilan359'664340'396+5.7%
    dont fonds propres197'924192'788+2.7%
    en % du total du bilan55.056.6
Données concernant l‘action30.06.201631.12.2015
Cours de l’action (en CHF)183.80168.70+9.0%

 

Vous trouverez la Lettre aux Actionnaires dans sa version intégrale sur notre site Internet report.hochdorf.com

Contact: Dr. Christoph Hug, Head of Corporate Communications HOCHDORF Group, Tél.: +41 (0)41 914 65 62 / +41 (0)79 859 19 23, christoph.hug@hochdorf.com

 

Le Groupe HOCHDORF, dont le siège est à Hochdorf, est l'une des premières entreprises dans le secteur agroalimentaire en Suisse. Il a réalisé en 2015 un chiffre d'affaires brut consolidé de CHF 551.2 mio. et employait au 31.12.2015 625 personnes. A base de matières premières naturelles comme le lait et les céréales, les produits HOCHDORF contribuent depuis 1895 à la santé et au bien-être des êtres humains, du nourrisson aux personnes du troisième âge. Les produits HOCHDORF sont fournis à l'industrie alimentaire ainsi qu’au commerce de détail et de gros et ils sont vendus dans plus de 90 pays. Les actions du Groupe HOCHDORF sont cotées à la bourse SIX Swiss Exchange à Zurich (ISIN CH0024666528).