HOCHDORF escompte un deuxième semestre nettement amélioré

30.08.2018 07:00

Communiqué de presse du Groupe HOCHDORF: Résultat du premier semestre 2018

Hochdorf, le 30 août 2018 – Le Groupe HOCHDORF a réalisé au cours des six premiers mois 2018 des ventes nettes de CHF 281.6 mio., contre CHF 302.4 mio. soit -6.9 % dans la période sous revue 2017. Le résultat semestriel de l’entreprise a subi un certain nombre d’effets temporaires ou non récurrents, entre autres avant tout le volume important du coût et les reports de délais intervenus pour la nouvelle ligne de pulvérisation ainsi que le manque de chiffres d’affaires en Chine qui a également eu un impact négatif considérable sur le résultat de la Pharmalys Laboratories SA; de plus, la cession de la HOCHDORF Baltic Milk UAB a aussi pesé sur le résultat. L’EBITDA du Groupe est tombé à CHF 13.1 mio. contre CHF 21.7 mio. au premier semestre 2017 et l’EBIT à CHF 2.9 mio. contre CHF 15.8 mio. HOCHDORF escompte un deuxième semestre nettement plus performant. Néanmoins, les effets négatifs subis au cours des six premiers mois de l’année ne pourront pas être compensés dans leur intégralité, c’est pourquoi le Groupe corrige ses prévisions légèrement à la baisse.

Au cours du premier semestre 2018, le Groupe HOCHDORF a traité 365.3 mio. de kilogrammes de liquide (lait, petit lait, crème et babeurre), contre 377.6 mio. de kilogrammes dans la période correspondante 2017, soit -3.2 %. Ce léger recul est dû avant tout aux volumes laitiers qui continuent à baisser dans l’usine de Lituanie et à la cession de cette dernière réalisée fin mai 2018. Suite à la consolidation du portefeuille de produits, le volume de vente s’est réduit de -25.5 % pour tomber à 83 374 tonnes, par rapport à 111 948 tonnes au premier semestre 2017. Le produit des ventes réalisé n’a cependant baissé que de -6.9 %, passant à CHF 281.6 mio. contre CHF 302.4 mio. pour la même période 2017.

Croissance des dépenses pour investir dans l’avenir
Le résultat brut a augmenté légèrement par rapport à l’année passée, atteignant CHF 82.0 mio. contre 79.3 mio. Compte tenu du volume nettement supérieur des dépenses, l’EBITDA se situe à CHF 13.1 mio. contre CHF 21.7 mio. l’année précédente. L’accroissement des amortissements sur immobilisations corporelles (CHF 6.6 mio. soit +18.2 % par rapport à l’année précédente) et les dépréciations sur participations (CHF 2.8 mio., CHF 0 l’année précédente) entraîne un EBIT de CHF 2.9 mio. contre 15.8 mio. pour la même période 2017. Il en résulte une perte attribuable aux actionnaires de CHF -2.2 mio.

L’analyse des dépenses d’exploitation supplémentaires met en évidence qu’il ne s’agit que partiellement d’un accroissement proprement dit des coûts, par exemple d’énergie. La majeure partie des coûts additionnels est liée à la mise en œuvre de la stratégie de l’entreprise et doit donc être considérée comme un investissement dans l’avenir. C’est ainsi que pour la mise en service des nouvelles installations de production, il a fallu embaucher du personnel; par ailleurs, HOCHDORF a également investi dans des opérations d’entrée potentielle sur le marché et la prospection de clients dans les domaines d’activités Baby Care et Cereals & Ingredients.

Nouvelle ligne de production à Sulgen
Après un certain nombre de retards dans la première phase, la nouvelle ligne de production et de conditionnement à Sulgen a pu passer en marche courante. Cette installation ultramoderne et d’une grande complexité technologique fonctionne maintenant comme attendu. En particulier, nous sommes très satisfaits de la structure que nous obtenons au niveau des poudres.

Domaine d’activités Dairy Ingredients
Le domaine d’activités Dairy Ingredients a réalisé au cours des six premiers mois de l’exercice 2018 un produit net des ventes de CHF 188.2 mio. contre CHF 216.6 mio. au premier semestre 2017, soit -13.1 %. La baisse du chiffre d’affaires résulte des divergences que l’on peut toujours constater au niveau de l’appréciation des matières grasses et protéines laitières sur le marché laitier international. La quantité de liquide de lait, crème, petit-lait et perméat traitée au cours des six premiers mois de l’année à baissé au total d’un peu plus de 3 % pour passer à 365.3 mio. de kilogrammes.

Pour la première fois, le domaine d’activités Dairy Ingredients de la HOCHDORF Swiss Nutrition SA a instauré des remises de prix saisonnières au cours de la haute saison laitière allant de mars à mai. En conséquence, la quantité de lait traitée dans les usines suisses a baissé de près de 5 %. Au total, la quantité de liquide traitée a augmenté pour passer à 229.7 mio. kg contre 225.6 mio. kg l’année précédente, soit +1.8 %. Le projet visant à améliorer la profitabilité grâce à un ajustement du portefeuille de produits et à développer de nouvelles poudres de lait spéciales a été poursuivi. Au niveau de la politique agricole, nous avons conduit des entretiens avec les représentants du secteur, les clients et les fournisseurs pour mettre en œuvre la solution succédant à la «Schoggigesetz». Cette mise en œuvre sera liée à un certain nombre de modifications au niveau de la définition des prix pour les clients et les fournisseurs.

La Uckermärker Milch GmbH a continué à se préoccuper de la faiblesse de l’appréciation des protéines laitières sur le marché. Les activités satisfaisantes dans le secteur beurrier n’ont pas permis de compenser complètement la faiblesse prononcée affectant les prix des poudres laitières. Les activités de fromage blanc, reprises depuis la mi-février, et les activités de babeurre se situent au niveau escompté. La société a continué à produire et vendre avec succès des poudres de lait spéciales, se caractérisant par une marge plus élevée.

Domaine d’activités Baby Care
Le domaine d’activités Baby Care a enregistré au cours des six premiers mois de l’exercice 2018 un chiffre d’affaires en croissance de 4.1 % et atteint un produit net des ventes de CHF 77.1 mio. contre CHF 74.1 mio. au premier semestre 2017. Fait positif: malgré le retard subi dans l’enregistrement de nos marques en Chine, nous avons pu réaliser une augmentation du chiffre d’affaires, ceci principalement grâce à la croissance du chiffre d’affaires généré par les clients existants au Moyen-Orient ainsi que dans la région Amérique du Sud et Amérique Centrale. Les clients implantés dans les pays asiatiques ont cependant également enregistré une croissance attractive. Un objectif important est l’enregistrement si possible rapide de nos marques.

Les installations de production et de conditionnement d’aliments nutritionnels pour bébés de la HOCHDORF Swiss Nutrition SA ont bien été utilisées au premier semestre de l’exercice en cours. Sur la nouvelle installation de production de Sulgen, nous avons par ailleurs pu fabriquer les premiers lots d’essai pour des clients potentiels. Toutefois, l’entreprise escompte réaliser des productions régulières pour des nouveaux clients seulement à partir de 2019.

La Pharmalys Laboratories SA a réalisé au cours du premier semestre de l’exercice 2018 un produit net des ventes inférieur au planning. Cependant, les commandes enregistrées et les achats effectués par les distributeurs permettent de prévoir un deuxième semestre très performant; nous tablons toutefois sur un résultat annuel légèrement inférieur à celui de l’année précédente. Les entrées de marché lancées cette année dans plusieurs pays nouveaux pour la société se développent conformé¬ment aux attentes.

Début mai 2018, HOCHDORF a repris la Bimbosan AG, société suisse de tradition. Nous avons conduit de premiers entretiens visant à internationaliser la marque suisse de renom pour aliments nutritionnels pour bébés et enfants. En raison du processus laborieux à mettre en œuvre pour faire enregistrer les produits, l’expansion à l’échelle internationale ne peut être escomptée que pour la deuxième moitié de l’année 2019 au plus tôt. En Suisse, Bimbosan a lancé au premier semestre 2018 plusieurs produits avec succès.

Domaine d’activités Cereals & Ingredients
Le domaine d’activités Cereals & Ingredients a vendu au cours des six premiers mois de l’exercice 2018 des produits pour un montant de CHF 16.3 mio. contre CHF 11.7 mio. l’exercice passé (produit net des ventes), réalisant ainsi une croissance de près de 40 %. La croissance organique atteinte va sur le compte des activités Cereals & Ingredients en Suisse, de la Marbacher Ölmühle GmbH ainsi que de la HOCHDORF South Africa Ltd avec sa marque de chocolat Afrikoa. Toutes les sociétés du domaine d’activités ont lancé de nouveaux produits avec succès ou bien ont élargi le réseau de distribution.

Perspectives
«Compte tenu des commandes de production et de vente enregistrées, nous escomptons pour la deuxième moitié de l’année un très bon résultat. Toutefois, nous ne pourrons pas rattraper intégralement le résultat semestriel inférieur aux attentes», déclare Thomas Eisenring, CEO du Groupe HOCHDORF. C’est la raison pour laquelle, poursuit le CEO, HOCHDORF corrige légèrement à la baisse ses prévisions pour l’exercice 2018. À présent, le Groupe escompte un chiffre d’affaires net dans une plage allant de CHF 570 à 600 mio. ainsi qu’un EBIT en % de la vente des produits manufacturés se situant entre 5.8 % et 6.5 %. Cet ajustement s’explique par le manque de chiffres d’affaires lucratifs en Chine, les retards accumulés au niveau des nouvelles installations de production et de conditionnement, la faiblesse du premier semestre enregistrée par la Pharmalys Laboratories SA ainsi que la dépréciation résultant de la cession de la participation à la HOCHDORF Baltic Milk UAB.

«Au niveau opérationnel, nous visons dans le domaine d’activités Baby Care une légère progression au niveau des volumes de vente grâce à la croissance des clients existants», déclare Thomas Eisenring. Dans le domaine d’activités Dairy Ingredients, de nouvelles productions de poudres de lait spéciales sont prévues. De plus, comme dans le domaine d’activités Cereals & Ingredients, un certain nombre de lancements de produits et d’entrées sur le marché sont inscrites au calendrier.

 

Chiffres clés du Groupe HOCHDORF (chiffres consolidés, non vérifiés)

KCHF (sauf indication contraire)01.01.18 – 30.06.1801.01.17 – 30.06.17Variation
Quantité de liquide traitée (lait, crème, petit lait, perméat) en millions de kg365.3377.6-3.2%
Quantité vendue en tonnes83 374111 948-25.5%
Chiffre d’affaires net281 594302 383-6.9%
Bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements (EBITDA)13 05121 697-39.9%
en % de la vente des produits manufacturés4.3%6.9%
Bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT)2 93215 780-81.4%
en % de la vente des produits manufacturés1.0%5.0%
Bénéfice net-2 19813 985
en % de la vente des produits manufacturés-0.7%4.5%
Effectifs au 30 juin 2018678686-1.2%
30.06.201831.12.2017
Total du bilan586 685582 270
dont fonds propres268 811309 282
en % du total du bilan45.8%53.1%
Données concernant l‘action30.06.201830.06.2017
Cours de l’action (en CHF)281.50305.75-7.9%