Année satisfaisante grâce à une efficacité accrue

08.04.2014 15:40

Résultat de l‘exercice 2013

 

Hochdorf, le 10 avril 2014 – Au cours de l’exercice 2013, le Groupe HOCHDORF a pu faire nettement progresser son chiffre d’affaires et son bénéfice et ainsi dépasser sensiblement ses attentes. HOCHDORF a réalisé des ventes brutes d’un montant de CHF 376.1 millions, soit une augmentation de 8.5 %. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) a pu grimper de 26.4 % pour atteindre CHF 18.1 millions. Globalement, le Groupe HOCHDORF enregistre un bénéfice net de CHF 6.1 millions. Le Conseil d’Administration va soumettre à l’Assemblée Générale une requête visant à faire approuver une augmentation du dividende de CHF 3.0 à CHF 3.2 par action nominative, à prélever sur les réserves de capitaux.

Au cours de l’exercice 2013, le Groupe HOCHDORF a vendu 91 699 tonnes de produits, soit une augmentation de 1.7 % par rapport à l’année précédente, et a réalisé un chiffre d’affaires brut de CHF 376.1 millions (contre CHF 346.6 mio. en 2012, c’est-à-dire +8.5 %). Les faibles quantités de lait au printemps ont pu être compensées grâce à une sensible progression au niveau du séchage de petit lait et de perméat du lait, la croissance enregistrée dans le domaine des produits nutritionnels pour bébés et un automne plus riche en lait. Dans l’ensemble, l’utilisation des équipements industriels a même pu être légèrement renforcée par rapport à l’exercice précédent.

Evolution positive
Bien que la fabrication ait augmenté, le coût de production a pu être réduit de 2.4 % grâce à la mise en œuvre de mesures visant à améliorer l’efficacité opérationnelle, atteignant CHF 68.1 millions, contre CHF 69,8 millions l’année précédente. Ces efforts aboutissent à un EBITDA de CHF 18.1 millions (+26.4 % par rapport à 2012), tout aussi satisfaisant que l’EBIT qui se situe à CHF 10.3 millions. Outre les nombreuses mesures d’amélioration, la nouvelle évaluation de l’actif immobilisé, à laquelle l’entreprise a procédé en 2012, a également porté ses fruits. En fin de compte, le Groupe HOCHDORF réalise un bénéfice de CHF 6.1 millions.

C’est principalement en raison de l’augmentation rapide des prix laitiers au début de l’exercice 2013 que la marge bénéficiaire brute a reculé, passant de 24.8 % à 23.1 %. Les prix des matières premières n’ont pas pu être répercutés de manière suffisamment réactive sur les produits finis; néanmoins, cet effet a pu être plus que compensé grâce à des résultats dépassant les attentes dans les domaines Baby Care et Cereals & Ingredients. Autre aspect réjouissant: Le cash flow issu des activités opérationnelles a pu être stoppé. En 2013, le Groupe HOCHDORF a enregistré un cash flow de CHF 5.8 millions.

Dr. Thomas Eisenring, CEO, à propos de l’exercice 2013: «Vu les circonstances données, je suis satisfait des résultats. Nous ne sommes pas encore arrivés au but, mais un grand nombre des mesures lancées ne vont se répercuter sur les résultats qu’à partir de 2014 et 2015. Considérée sous cet angle, l’évolution enregistrée au deuxième semestre est bonne. Il est important de noter que nous avons pu générer un retournement de tendance.»

Domaine d’activité Dérivés Laitiers
Les conditions météorologiques défavorables et la faiblesse du prix laitier ont entraîné, sur l’ensemble du territoire européen, une baisse des entrées de lait au cours du premier semestre. Grâce aux prix du lait en progression et à de meilleures conditions météorologiques, la situation s’est améliorée au deuxième trimestre 2013.

La HOCHDORF Swiss Milk SA a vendu dans son segment majeur poudre de lait pour l’industrie chocolatière une fois de plus un volume plus important que l’année précédente. Elle a ainsi pu confirmer sa forte position sur le marché et démontrer que, dans cette difficile année laitière, elle est un partenaire fiable pour l’industrie agroalimentaire. «Malgré une situation difficile en termes de quantité de lait, l’approvisionnement de nos clients était à tout moment assurée, tant au niveau des délais que des quantités“, a déclaré Thomas Eisenring, CEO du Groupe HOCHDORF.

En 2013, l’usine laitière de Medeikiai a été reprise à 100 % par la HOCHDORF Swiss Milk SA. Cette usine a traité approximativement la même quantité de lait qu’en 2012 (+2.6 %) et a pu profiter du niveau élevé des prix au niveau international. Mais en contrepartie, il a fallu payer aux producteurs des prix laitiers nettement plus élevés. Au 1er mars 2014, l’entreprise a modifié sa raison sociale qui est dorénavant HOCHDORF Baltic Milk UAB. Cette modification est liée à la reprise intégrale de la société par le Groupe HOCHDORF.

Domaine d’activité Baby Care
Dans le domaine d‘activité Baby Care, la HOCHDORF Nutricare SA s’était fixé un objectif de croissance exigeant de 20 à 30 % qu’elle a même pu dépasser en atteignant 33.8 %, ceci grâce aux marchés d’Asie, en particulier la Chine et le Vietnam, ainsi qu’aux marchés du Proche-Orient et d’Afrique du Nord. Cette forte croissance a permis de faire grimper sensiblement l’utilisation des capacités de 

production de produits nutritionnels pour bébés; par ailleurs, la valeur ajoutée a également pu être augmentée. Depuis le 1er janvier 2014, la HOCHDORF Nutricare SA est une filiale à 100 % de la HOCHDORF Holding SA. 

Domaine d’activité Cereals & Ingredients
Le 1er février 2013, Michel Burla assume la direction du domaine d’activité Cereals & Ingredients. Il a procédé à une première épuration du segment et se concentre depuis sur le marché sur les produits à base de germes de blé VIOGERM® ainsi que sur les préparations de desserts. En Suisse, la HOCHDORF Nutrifood SA a pu maintenir sa position sur le marché. A l’étranger, elle a développé ses structures commerciales avec deux nouveaux partenaires.

Perspectives 2014
«En 2014, nous voulons utiliser au mieux les installations de production existantes, un objectif que nous avons très bien réalisé au cours des trois premiers mois de l’exercice en cours», dit Thomas 

Eisenring, CEO. Dans le domaine d’activité des Dérivés Laitiers, le Groupe HOCHDORF va investir dans un autre segment à forte plus-value, à savoir la production haut de gamme de lactose et protéine lactosérique, l’objectif étant, d’ici à 2015, de produire le propre protéine lactosérique et lactose pour les nutriments pour bébés. 

La croissance dans le domaine d’activité Baby Care se poursuit: «Dans le domaine d’activité Baby Care, nous escomptons, compte tenu des quantités demandées, une croissance de 18 à 22 %», déclare Thomas Eisenring, CEO, précisant que comme pour l’année précédente, cette croissance sera générée sur les marchés d’Asie, du Proche-Orient et d’Afrique du Nord. «Pour être en mesure de poursuivre notre croissance dans le domaine d’activité Baby Care, nous planifions un nouveau développement de nos capacités de production“, explique Eisenring, précisant que cette nouvelle étape de croissance sera mise en œuvre dans la zone euro plutôt qu’en Suisse.

Dans le domaine d’activité Cereals & Ingredients, le Groupe HOCHDORF va poursuivre le développement en Europe de ses activités misant sur les germes de blé, favorisant la santé, et les desserts fins. Dans une approche commune avec les partenaires de distribution, le nombre de projets clients doit être sensiblement augmenté. De plus, le domaine d’activité va poursuivre l’épuration de sa gamme de produits. Parallèlement, le Groupe explore une éventuelle entrée dans le domaine Kids Food. D’une manière générale, les produits à base de germes de blé VIOGERM® sont un bon levier pour une telle extension des activités.

Au niveau groupe, HOCHDORF table sur une croissance du chiffre d’affaires brut d’environ 10 % ainsi que sur une augmentation de la valeur nominale de l’EBIT. «Pour pouvoir mettre en œuvre les investissements prévus, par exemple dans le domaine d’activité Baby Care, le Conseil d’Administration demande à l’Assemblée Générale d’approuver une augmentation du capital d’une valeur nominale de CHF 4.5 millions, soit 450 000 actions nominatives d’une valeur nominale de CHF 10.0», explique Hans-Rudolf Schurter, Président du Conseil d’Administration.

Le Conseil d’Administration est convaincu que le Groupe HOCHDORF va poursuivre son développement fructueux et soumet par conséquent à l’Assemblée Générale, qui aura lieu vendredi 9 mai 2014, la distribution d’un dividende de CHF 3.2 par action, à prélever sur les réserves de capital. Avec l’augmentation du dividende, qui passe de CHF 3.0 à CHF 3.2 par action, le rendement du dividende atteint 3 % au 31.12.2013.

 

 Chiffres clés 2013 du Groupe HOCHDORF

KCHF20132012Variation

Chiffre d'affaires brut

376‘145

346'574

+8.5%

Bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements (EBITDA)18'09914'318+26.4%
         en % de la vente des produits manufacturés4.94.2
Bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT)10‘2982'759+273.2%
           en % de la vente des produits manufacturés2.80.8
Bénéfice net6'063-35'326s.m. (1)
         en % de la vente des produits manufacturés1.6-10.4
Effectifs au 31 décembre362381-5.0%
Quantité de lait, crème et petit lait traitée (mio. kg)454.6442.4+2.8%
Quantité produite (crème incl.) en tonnes89'63187'518+2.4%
Quantité vendue en tonnes91'69990'196+1.7%
31.12.201331.12.2012

Total du bilan243'485239'851+1.5%

          dont fonds propres

103'77499'764+4.0%

          en % du total du bilan

42.6

41.6

Données concernant l'action20132012
Bénéfice (en CHF)6.95-39.45s.m. (1)
Dividende (en CHF)3.2*3.0+6.7%
Cours au 31 décembre (en CHF)104.0088.25+17.85%
Capitalisation boursière (en mio. CHF)93.679.4+17.85%

Rapport cours/bénéfice

15.0

s.m. (1)

s.m. (1)

(1) sans mention
* Sous réserve de l’approbation de l’Assemblée Générale du 9 mai 2014

Contact:
Dr. Christoph Hug, Responsable Communication Groupe HOCHDORF, Tél: +41 (0)41 914 65 62 / +41 (0)79 859 19 23, christoph.hug@hochdorf.com


Le Groupe HOCHDORF, dont le siège est à Hochdorf, est l'une des premières entreprises dans le secteur agroalimentaire en Suisse. Il a réalisé en 2013 un chiffre d'affaires brut consolidé de CHF 376.1 mio. et employait au 31.12.2013 un total de 362 personnes (338 emplois à temps plein). A base de matières premières naturelles comme le lait et les céréales, les produits HOCHDORF contribuent depuis 1895 à la santé et au bien-être des êtres humains, du nourrisson aux personnes du troisième âge. Les produits HOCHDORF sont fournis à l'industrie alimentaire ainsi qu’au commerce de détail et de gros et ils sont vendus dans plus de 70 pays. Les actions du Groupe HOCHDORF sont cotées à la bourse SIX Swiss Exchange à Zurich (ISIN CH0024666528).