Année réussie et riche en perspectives

26.03.2015 07:00

Communiqué de presse du Groupe HOCHDORF: Résultat de l'exercice 2014

Hochdorf, le 26 mars 2015 – Le Groupe HOCHDORF a sensiblement augmenté son chiffre d’affaires et son bénéfice pour l’exercice 2014. Avec un chiffre d’affaires brut de CHF 428.7 millions, le Groupe a connu une croissance de 14.0%. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (EBITDA) a pu être augmenté de 50.3% pour atteindre CHF 27.2 millions. Globalement, le Groupe HOCHDORF enregistre un bénéfice net de CHF 16.1 millions, soit une progression de +166.3%. Le Conseil d’Administration va soumettre à l’Assemblée Générale une requête visant à faire approuver une augmentation du dividende de CHF 3.2 à CHF 3.7 par action nominative, à prélever sur les réserves de capitaux.

Au cours de l’exercice 2014, le Groupe HOCHDORF a vendu au total 99 155 tonnes de produits (hors activité d’échange de lait en Lituanie), soit +8.1% par rapport à l’exercice précédent, et a réalisé un chiffre d’affaires brut de CHF 428.7 (contre CHF 376.1 mio. en 2013, c’est-à-dire +14.0%). Cette évolution positive a pu être réalisée grâce à la croissance une fois de plus importante dans le domaine des éléments nutritionnels pour nourrissons, au niveau élevé des prix du lait qui ont pu être largement répercutés sur le marché ainsi que grâce aux activités favorables en Lituanie. Sur l’ensemble de l’exercice, les équipements industriels ont affiché un taux d’utilisation satisfaisant, le Groupe ayant traité 507.0 mio. de kilos de lait, petit-lait, perméat et babeurre (+11.5%). Sur le site de Lituanie, la transformation de lait et de protéines de petit-lait a augmenté de 26.7 mio. de kilos par rapport à l’année précédente, notant une progression de +38.5%. Les usines suisses du Groupe HOCHDORF ont pu sécher 25.6 mio. de kilos de liquides de plus qu’en 2013, soit une augmentation de +6.6%.

Tous les domaines d’activités sous l’influence de facteurs favorables
Le bénéfice brut est monté à 24.7%, contre 23.7% l’année précédente. La croissance nominale du bénéfice brut qui atteint CHF 105.2 mio. (contre CHF 89.2 mio. en 2013) est cependant plus importante. Au niveau des dépenses, HOCHDORF enregistre par rapport à l’exercice précédent une augmentation des charges salariales ainsi que des coûts d’exploitation, augmentation due à la progression du volume de production, à une main-d’œuvre supplémentaire et également au résultat amélioré. Au niveau de l’EBITDA, le Groupe HOCHDORF enregistre avec CHF 27.2 mio. (contre 18.1 mio. en 2013) un chiffre record. Il en résulte CHF 20.0 mio. (contre 10.3 mio. en 2013) au niveau de l’EBIT et un bénéfice net de CHF 16.1 mio. (contre CHF 6.1 mio. l’année précédente).

Tous les trois domaines d’activités ont profité de facteurs positifs qui ont contribué à ce bon résultat. Dans le domaine d’activités Dairy Ingredients, le niveau élevé des prix laitiers ont pu être largement répercutés sur le marché. De plus, malgré la très difficile situation liée à la «Schoggigesetz», il n’a pas été nécessaire de procéder à des amortissements. Dans sa filière Baby Care, le Groupe HOCHDORF a enregistré une nouvelle progression du taux d’utilisation de ses équipements industriels ainsi que des optimisations au niveau de sa gamme de produits – associées à une augmentation de sa marge. Et dans le domaine d’activités Cereals & Ingredients, l’épuration de la gamme de produits et du portefeuille a pu être poursuivie avec succès.

Cash-flow et financement

Par rapport à l’exercice précédent, le cash-flow opérationnel est passé de CHF 18.2 mio. à CHF 20.5 mio. De même, les fonds générés ont pu être augmentés significativement, ceci de CHF 18.1 mio. à CHF 25.3 mio. Au niveau des investissements, les dépenses effectuées se sont montées à CHF 18.3 mio. et les acquisitions à CHF 15.1 mio., d’où un free cash-flow négatif pour l’exercice 2014. En raison des acquisitions, l’endettement net au 31 décembre 2014 se situe à CHF 46.8 mio. (contre CHF 40.0 mio. l’année précédente). Malgré les acquisitions, le ratio de fonds propres affiche un taux satisfaisant de 43.2%, contre 42.6% l’exercice précédent. Avec cela, le financement du Groupe HOCHDORF dispose d’une base solide pour poursuivre la croissance de l’entreprise.

«2014 aura été une année riche et déterminante. Nous avons montré que HOCHDORF est en mesure de pérenniser sa réussite; par rapport à l’exercice 2013, nous avons une fois de plus pu améliorer notre résultat de manière significative. Les deux acquisitions réalisées en Allemagne constituent pour notre entreprise des jalons majeurs déterminants notre avenir», a déclaré Dr. Thomas Eisenring, CEO du Groupe HOCHDORF.

L’acquisition de la société Marbacher Ölmühle GmbH à Marbach en Allemagne et la prise de participation à raison de 60% dans la société Uckermärker Milch GmbH ainsi que la prise de participation à raison de 26% dans la société Ostmilch Handels GmbH ont été réalisées à la fin de l’année seulement. Par conséquent, les chiffres de ces sociétés ne font pas partie du compte de résultat, mais seront intégrés dans le bilan au 31.12.2014.

Domaine d’activités Dairy Ingredients

Le chiffre d’affaires de la HOCHDORF Swiss Milk SA est passé à 258.1 mio. en 2014 contre 232.8 mio. l’année précédente, soit une augmentation de +10.9%, ceci grâce au niveau nettement supérieur de la quantité liquide et de l’augmentation des prix laitiers. Globalement, les ventes en volume ont connu un accroissement de 6.4%, passant à 63 001 tonnes. Dans le segment important de la poudre de lait entier séchée sur rouleaux destinée à l’industrie chocolatière, nous avons connu une situation compétitive plus intense due à l’apparition d’un nouveau concurrent. Cependant, HOCHDORF se démarque non seulement grâce à ses excellents produits, mais aussi grâce à sa remarquable expertise en termes de produits, à ses services associés et sa fiabilité en termes d’approvisionnement. Aucun des concurrents n’est en mesure de fournir ses clients à partir de deux usines et ne déploie des activités aussi intensives dans le domaine de l’évolution (spécifique aux clients) de la poudre de lait entier séchée sur rouleaux.

En 2014, la HOCHDORF Baltic Milk UAB a réalisé un chiffre d’affaires brut de CHF 43.6 mio., contre 31.9 mio. l’exercice précédent, soit une progression de +36.5%. Cet accroissement considérable est essentiellement dû à une activité d’échange de lait avec une laiterie de Lituanie. Sans cette activité, la croissance s’élève à près de 9% pour atteindre environ CHF 34.8 mio. L’embargo russe sur les produits laitiers en provenance de l’Union européenne a permis à l’entreprise d’enregistrer une quantité laitière nettement plus élevée à des prix plus faibles. Les prix internationaux pour les protéines laitières n’ayant reculé que vers la fin du troisième trimestre de l’année passée, la société HOCHDORF Baltic Milk a pu payer plus longtemps des prix relativement bons pour le lait et par conséquent, vendre ses produits avec succès sur le marché.

Domaine d’activités Baby Care

La HOCHDORF Nutricare SA visait une croissance de 18 à 22 pour-cent. Malheureusement, cet objectif n’a pas pu être atteint en raison de capacités de conditionnement insuffisantes. Néanmoins, la progression du chiffre d’affaires de plus de 16% à CHF 110.0 mio. contre CHF 94.5 mio. l’année précédente a été remarquable, cette croissance ayant été réalisée avec des clients existants implantés dans le Proche-Orient, en Afrique du Nord et en Asie (en particulier en Chine). Par ailleurs, en Chine, nous avons pu lancer des activités avec un nouveau client majeur. Quant aux capacités de conditionnement limitées, le Groupe HOCHDORF tente d’optimiser à court terme ses équipements industriels; nous étudions actuellement aussi le recours à des capacités de conditionnement externes.

Domaine d’activités Cereals & Ingredients
Le domaine d’activités Cereals & Ingredients a subi en 2014 un recul de son chiffre d’affaires de -9.0%, celui-ci tombant à CHF 18.2 mio., contre 20.0 mio. l’année précédente. Cette détérioration est due à la baisse du chiffre d’affaires réalisé dans le domaine des produits de boulangerie ainsi qu’à l’allègement de la gamme de produits au profit d’une augmentation de l’efficience et de la profitabilité. Avec la reprise de la société Marbacher Ölmühle GmbH, ce domaine d’activités fait l’objet d’une nette fortification pour les activités internationales déployées dans le segment des céréales, avant tout de qualité bio.

Perspectives 2015
Le 15 janvier dernier, la Banque Nationale Suisse a fait savoir qu’elle abolissait le cours plancher de CHF 1.20 pour 1 euro. Le Groupe HOCHDORF comptabilise un excédent en euros d’environ EUR 60 mio. par an. Le léger raffermissement de l’euro a permis de détendre quelque peu la situation. Malgré tout, les mesures qui avaient déjà été prises antérieurement dans le domaine de l’augmentation de l’efficience et de la valeur ajoutée vont faire l’objet d’une accélération supplémentaire. Par conséquent il s’agit de faire avancer plus rapidement les projets «maximisation des capacités» et le projet «aliments nutritionnels pour bébés à Prenzlau». Parmi les autres mesures lancées, on peut citer les baisses de prix auprès des fournisseurs suisses et les augmentations de prix dans le domaine des aliments nutritionnels pour bébés. Dr. Thomas Eisenring déclare qu’il faut multiplier les efforts pour réaliser les objectifs budgétaires visés pour 2015 malgré les impacts dus aux variations des cours du change.

Dans le domaine Dairy Ingredients, compte tenu de la faiblesse des prix laitiers, HOCHDORF escompte un recul de la quantité laitière, avant tout dans la deuxième moitié de l’année. Par conséquent, l’entreprise traitera une quantité accrue de petit-lait et d’autres liquides à base de lait, l’objectif étant d’utiliser les équipements industriels existants de manière si possible optimale sur l’ensemble de l’année. Si les instances fédérales faisaient passer les moyens dans le cadre du «Schoggigesetz» au maximum OMC admissible de CHF 114.9 mio., ceci réduirait nettement la pression exercée sur le prix laitier suisse.

Au niveau international, nous allons mettre à profit les synergies et développer la collaboration entre nos sites suisses, nos nouvelles usines en Allemagne et en Lituanie. En raison de la poursuite de l’embargo sur l’importation de produits laitiers en provenance de l’Union européenne vers la Russie, nous tablons pour notre usine en Lituanie sur une quantité de lait plus élevée. Par ailleurs, nous prévoyons de procéder en Lituanie à un programme d’investissement de plusieurs millions de francs pour augmenter les capacités des équipements industriels existants.

Dans le domaine d’activités Baby Care, le Groupe HOCHDORF s’attend à un accroissement de son chiffre d’affaires grâce à un certain nombre de mesures d’optimisation sur les équipements de production et de conditionnement. Mais par rapport à 2014, cet accroissement sera certainement plus faible. De plus, nous préparons la fondation d’une entreprise en Uruguay pour commercialiser nos produits nutritionnels pour bébés en Amérique latine, l’objectif étant d’enregistrer dès cette année des commandes supplémentaires pour que la production réalisée sur la tour rénovée à Prenzlau puisse être vendue de manière réactive.

Le domaine d’activités Cereals & Ingredients va intégrer la Marbacher Ölmühle GmbH en 2015 et continuer à faire avancer la nouvelle filière «Kids Food». Grâce à l’acquisition de cette société à Marbach en Allemagne, le Groupe HOCHDORF va pouvoir internationaliser son expertise dans le traitement précautionneux des céréales.

Au niveau groupe, HOCHDORF s’attend pour l’exercice en cours à un chiffre d’affaires aux alentours de CHF 580 à 620 mio. La croissance du chiffre d’affaires proviendra largement des acquisitions faites en 2014. «Par rapport à la vente des produits manufacturés, l’EBIT nominal sera légèrement inférieur à celui enregistré en 2014, ceci en raison des acquisitions auxquelles nous avons procédé et à leur portefeuille de produits, il se situera dans une plage allant de 2.8 à 3.0%», déclare Dr. Thomas Eisenring, CEO.

La HOCHDORF Holding SA pratique une politique de dividende prudente, axée sur le long terme. C’est la raison pour laquelle le Conseil d’Administration va proposer à l’Assemblée Générale, qui aura lieu vendredi 8 mai 2015, de verser un dividende de CHF 3.70 par action nominative, à prélever sur les réserves de capitaux. Cette augmentation prudente de CHF 3.20 à CHF 3.70 permet d’atteindre un rendement de 2.68% au 31 décembre 2014.

Chiffres clés 2014 du Groupe HOCHDORF

KCHF20142013Variation

Chiffre d'affaires brut

428 689

376 145

+14.0%

Bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements (EBITDA)27 19718 099+50.3%
        en % de la vente des produits manufacturés6.44.9
Bénéfice avant intérêts et impôts  (EBIT)20 01610 298+94.4%
        en % de la vente des produits manufacturés4.72.8
Bénéfice net
16 1396 063+166.2%
        en % de la vente des produits manufacturés3.81.6
Effectifs au 31 décembre573*36258.3%
Quantité de lait, crème et petit lait traitéee (mio. kg)507.0454.6+11.5%
Quantité produite (crème incl.) en tonnes99 72089 631+11.3%
Quantité vendue en tonnes
99 15591 699+8.1%
31.12.201431.12.2013
Total du bilan331 109243 485+36.0%

       dont fonds propres

143 168103 774+38.0%

       en % du total du bilan

43.242.6
Données concernant l'action
20142013
Bénéfice (en CHF)17.456.95+151.1%
Dividende (en CHF)3.7**3.2*+15.6%
Cours au 31 décembre  (en CHF)138.00104.00+32.7%
Capitalisation boursière (en mio. CHF)147.893.6+57.9%

Rapport cours/bénéfice

7.9

15.0

-47.3%

* Y compris le personnel de la Uckermärker Milch GmbH, Prenzlau (D) et de la société Marbacher Ölmühle GmbH, Marbach (D).
** Sous réserve de l’approbation de l’Assemblée Générale du 8 mai 2015.

Contact: Dr. Christoph Hug, Responsable Communication Groupe HOCHDORF, Tél: +41 (0)41 914 65 62 / (0)79 859 19 23, christoph.hug@hochdorf.com.

Le Groupe HOCHDORF, dont le siège est à Hochdorf, est l'une des premières entreprises dans le secteur agroalimentaire en Suisse. Il a réalisé en 2014 un chiffre d'affaires brut consolidé de CHF 428.7 mio. et employait au 31.12.2014 plus de 573 personnes. A base de matières premières naturelles comme le lait et les céréales, les produits HOCHDORF contribuent depuis 1895 à la santé et au bien-être des êtres humains, du nourrisson aux personnes du troisième âge. Les produits HOCHDORF sont fournis à l'industrie alimentaire ainsi qu’au commerce de détail et de gros et ils sont vendus dans plus de 80 pays. Les actions du Groupe HOCHDORF sont cotées à la bourse SIX Swiss Exchange à Zurich (ISIN CH0024666528).