Renversement de tendance réussi et poursuite de l’internationalisation

13.04.2011 13:09

Communiqué de presse du Groupe HOCHDORF : Résultats de l’exercice 2010

Hochdorf, le 13 avril 2011 – L’exercice 2010 aura permis au Groupe HOCHDORF de bien faire face dans un environnement politiquement et économiquement exigeant et de réintégrer, après une année de résultats négatifs, la zone bénéficiaire (CHF +4.1 mio. de bénéfice net; année précédente CHF -5.1 mio.). Le résultat opérationnel a également pu être amélioré. L’EBIT du Groupe a augmenté de près de 20 pour-cent pour atteindre CHF 4.1 mio. (année précédente CHF 3.4 mio.; +19.8%). Afin de poursuivre l’internationalisation, le Conseil d’Administration demande à l’Assemblée Générale la création de capital-actions conditionnel d’un montant maximum de CHF 4.5 mio. pour une obligation convertible. La transaction mise en oeuvre sur le marché des capitaux sera synchronisée avec la migration de la BXBerne Exchange à la SIX Swiss Exchange (Segment Domestic Standard).

Le Groupe HOCHDORF a réalisé un chiffre d’affaires brut de CHF 351.4 Mio. (année précédente CHF 346.3 mio.; +1.5%) et a traité au total 410.5 mio. de kilos de lait et de crème (année précédente 320.4 mio. kg; +28.1%). En Suisse, la quantité de lait traité n’a augmenté que de +1.7%, passant de 320.4 à 325.9 mio. de kilos. Outre cette quantité de lait, HOCHDORF a également séché 13 mio. de kilos de petit lait. L’usine rachetée en Lituanie a traité environ 71.6 mio. de kilos de lait. Par ailleurs, HOCHDORF a réalisé un record au niveau du volume de vente, ayant vendu au total 94'657 tonnes de produits. L’EBITDA (CHF 16.0 mio.; année précédente CHF 13.9 mio.) et l’EBIT (CHF 4.1 mio.; année précédente CHF 3.4 mio.) ont pu être considérablement améliorés tant en chiffres absolus que relatifs (en pour-cent du produit des ventes).

Résultat global satisfaisant
Par rapport aux pertes de CHF 5.1 mio. enregistrées l’année précédente, le Groupe HOCHDORF a réalisé pour l’exercice 2010 un bénéfice de CHF 4.1 mio. « Ces chiffres prouvent que nous sommes sur la bonne voie », se réjouit Damian Henzi, CEO du Groupe HOCHDORF. Ce niveau a pu être atteint malgré des effets exceptionnels, comme par exemple l’impact des cours du change, la réduction des ressources financières dans le cadre de la « Schoggi-Gesetz » et les coûts de rodage de la nouvelle tour de pulvérisation ainsi que les amortissements supplémentaires d’un montant approximatif de CHF 5.3 mio.

Bonne contribution de toutes les activités
L’ensemble des activités du Groupe HOCHDORF a contribué au résultat opérationnel positif. La HOCHDORF Swiss Milk AG a repris au 1er janvier 2010 une participation de 30% à l’usine laitière UAB MGL Baltija à Medeikiai en Lituanie. Cette usine étant appelée à être reprise à 100 pour-cent d’ici le 1er janvier 2014, elle a d’ores et déjà été considérée intégralement dans les comptes. Au 1er janvier 2011, la HOCHDORF Swiss Milk AG a augmenté sa participation à 45%.

L’activité aliments nutritionnels pour bébés a très bien évolué. La HOCHDORF Nutricare AG a connu un accroissement de 70 pour-cent de son chiffre d’affaires et vend les aliments nutritionnels pour bébés de marque HOCHDORF d’ores et déjà dans vingt pays. La HOCHDORF Nutrifood AG a mis au point pour un client suisse des aliments innovants pour bébés avec des matières grasses laitières ainsi que de l’huile de colza, de tournesol et de lin. Ce produit est à considérer comme une réponse à la résistance croissante des consommateurs face à l’utilisation par trop répandue d’huile de palmiers. La HOCHDORF Nutribake AG a élaboré sa croissance avant tout dans l’industrie boulangère et moins dans le commerce de produits de boulangerie. Mais elle a réussi à accroître sa part de marché dans le domaine commercial de la boulangerie, qui continue à se comprimer.

Perspectives 2011
« Dans l’exercice en cours, nous investissons largement pour pouvoir utiliser encore mieux et à un rythme plus régulier nos équipements installés à Hochdorf, Sulgen et Medeikiai », déclare Damian Henzi. « De plus, nous allons systématiquement poursuivre les actions d’optimisation et de restructuration mises en oeuvre il y a deux ans », ajoute Henzi. Dans ce contexte, l’activité aliments nutritionnels pour bébés va être intégrée à partir du 1er juillet 2011 dans la HOCHDORF Nutricare AG. A l’heure actuelle, les sociétés HOCHDORF Nutricare AG et HOCHDORF Nutrifood AG vendent et développent toutes deux des aliments pour bébés. Henzi ajoute que l’internationalisation du Groupe va également être poursuivie dans l’exercice en cours. Damian Henzi est convaincu que les produits de qualité « Made in Switzerland » et le haut niveau de service du Groupe HOCHDORF permettront de conquérir encore de nombreux marchés.

A l’occasion de l’Assemblée Générale prévue pour vendredi 13 mai 2011 sera déposée une requête portant sur un dividende inchangé de CHF 3.0 par action. Le versement du dividende devra intégralement provenir des apports de capitaux, ce qui permet une distribution en franchise de l’impôt anticipé, le bénéfice étant exempt d’impôt pour les personnes physiques ayant leur domicile en Suisse.

Requête portant sur l’augmentation de capital avec une obligation convertible
Le Conseil d’Administration demande à l’Assemblée Générale la génération de capital-actions conditionnel d’un montant maximum de CHF 4.5 mio. pour une obligation convertible. « Le Conseil d’Administration est convaincu que la HOCHDORF Holding AG doit disposer dans les années futures d’une plus grande flexibilité dans l’acquisition de fonds », déclare Hans-Rudolf Schurter, Président du Conseil d’Administration, pour expliquer la décision de créer du capital-actions conditionnel pour une obligation convertible. Ce capital doit permettre de poursuivre l’internationalisation et le remboursement de crédits. « La HOCHDORF Holding AG a d’ores et déjà un certain nombre de demandes de joint venture concrètes intéressantes de la part de partenaires asiatiques et sud-américains », précise Schurter. La transaction mise en oeuvre sur le marché des capitaux sera synchronisée avec la migration de la BXBerne Exchange à la SIX Swiss Exchange (Segment Domestic Standard).

Kennzahlen 2010 der HOCHDORF-Gruppe

KCHF20102009Variation

Chiffre d’affaires brut

351'447

346'276

+1.5%

Bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements
(EBITDA)
16'00113'853+15.5
          en % de la vente des produits manufacturés4.7%4.4%
Bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT)4'0963'419+19.8%
          en % de la vente des produits manufacturés1.2%1.1%
Bénéfice net4'137-5'069n.a.
          en % de la vente des produits manufacturés1.2%n.a.
Investissements en immobilisations corporelles18'80344'664-57.9%
         en % de la vente des produits manufacturés5.5%13.6%
Effectifs au 31 décembre377349+8.0%
Chiffre d’affaires brut par salarié
932992-6.0%
Quantité de lait, crème et petit lait traitée (mio. kg)410.5320.4+28.1%
Quantité produite (crème incl.) en tonnes90'15976'434+18.0%
Quantité vendue en tonnes
94'65782'589+14.6%
31.12.201031.12.2009

Total du bilan254'537240'565+5.8%

          dont fonds propres

129'855130'827

          en % du total du bilan

51.0

54.4

Contact:
Dr. Christoph Hug, responsable communication d’entreprise du Groupe HOCHDORF, Tél: +41 (0)41 914 65 62 / +41 (0)79 859 19 23, christoph.hug@hochdorf.com

Le Groupe HOCHDORF, dont le siège est situé dans le village lucernois de Hochdorf, est l’une des premières entreprises dans le secteur agroalimentaire en Suisse. En 2010, fort de ses trois sites (Hochdorf/LU; Sulgen/TG; Medeikiai/Lituanie) employant 377 collaborateurs (état au 31.12.2010), il a réalisé un chiffre d’affaires brut consolidé de CHF 351,5 millions (CHF 346,3 millions en 2009). HOCHDORF développe, fabrique et commercialise des ingrédients fonctionnels ainsi que des spécialités à base de lait et de céréales pour l’industrie alimentaire et le commerce dans le monde entier. Fabriqués à base de matières premières naturelles comme le lait et les germes de blé, les produits HOCHDORF contribuent depuis 1895 à la santé et au bien-être des êtres humains, du nourrisson aux personnes du troisième âge. Les produits sont commercialisés dans environ 80 pays