Résultat satisfaisant dans un environnement exigeant

21.08.2013 00:00

Résultats du 1er semestre 2013

Hochdorf, le 21 août 2013 – Le Groupe HOCHDORF a traité au cours du premier semestre de l’exercice 2013 au total 229,3 mio. kg de lait, petit lait et perméat. Les ventes brutes de CHF 182,5 mio. sont légèrement inférieures aux CHF 184,3 mio. enregistrés pour la même période de l’année précédente. Le net recul des entrées de lait, la pression toujours sensible au niveau des prix et des importations ainsi que la vigueur du franc suisse ont mis le Groupe à l’épreuve. Les activités du premier semestre font ressortir un EBITDA de CHF 8,4 mio. nettement en retrait par rapport à la même période de l’année précédente (CHF 9,2 mio.). Le résultat opérationnel net a augmenté de 108,2 % pour atteindre CHF 1,8 mio., la marge opérationnelle nette s’est améliorée et s’élève à présent à 1,0 %, contre 0,5 % au premier semestre 2012. Compte tenu de la situation du marché mentionnée et de la phase de transition à la tête du Groupe, ce résultat est satisfaisant.

Dans l’ensemble du Groupe, HOCHDORF a traité au total 229,3 mio. kg de lait, petit lait et per-méat, contre 249,6 mio. kg soit -8,1 % l’année précédente et a réalisé avec cela un chiffre d’affaires brut de CHF 182,5 mio. contre CHF 184,3 mio. soit -1,0 % pour la période correspon-dante de l’année passée. Le recul du chiffre d’affaires est une conséquence directe de la baisse des entrées de lait, partiellement atténuée par des prix du lait plus élevés. Le chiffre d’affaires enregistré en Suisse a baissé de 1,8 % pour atteindre CHF 117,1 mio. contre CHF 119,3 mio., tandis qu’au niveau international il est passé à CHF 65,3 mio. contre CHF 64,7 mio. l’année pré-cédente, soit une augmentation de +0,9 %.

Résultat satisfaisant
Dans la comparaison par rapport à la même période de l’année précédente, le Groupe HOCHDORF a réalisé un EBITDA de CHF 8,4 mio. en recul de -9,3 % (CHF 9,2 mio.). Le bénéfice opérationnel net a augmenté de 108,2 % pour atteindre CHF 1,8 mio. et la marge opérationnelle nette s’est également améliorée, se situant à 1,0 % contre 0,5 % au premier semestre 2012. Le Groupe HOCHDORF a réalisé ce résultat dans un premier semestre qui aura été marqué par un chan-gement à la tête de l’entreprise, des conditions en forte évolution sur le marché et des influences politiques.

Le Groupe HOCHDORF a pu compenser en partie le net recul des entrées de lait par des achats sensiblement plus élevés de petit-lait et perméat. La pression élevée exercée sur les prix, allant de pair avec les prix du lait en augmentation sur le marché intérieur ainsi que l’incertitude latente concernant les subventions à l’exportation liées au « Schoggigesetz » ont mis le Groupe HOCHDORF à l’épreuve. Face à ces facteurs, le chiffre d’affaires et le résultat enregistrés par l’entreprise au cours des six premiers mois de l’exercice 2013 peuvent être considérés comme un résultat satisfaisant.

Domaine d’activité des dérivés laitiers Malgré les faibles entrées de lait, l’approvisionnement au niveau national a pu être assuré à tout moment. Dans le secteur principal de l’industrie chocolatière, la HOCHDORF Swiss Milk SA a même pu réaliser un accroissement réjouissant de son chiffre d’affaires de +3,2 % par rapport à l’année précédente. Toutefois, les entrées de lait en retrait ne permettent pas de maintenir toutes les relations clients mises en place au niveau des exportations. Pour assurer l’approvisionnement d’au moins une partie des clients au niveau international, une demande de trafic de perfection-nement actif a été déposée et acceptée par la Direction générale des douanes.

La HOCHDORF Swiss Milk SA a augmenté sa participation dans l’usine laitière en Lituanie à 100 % au 1er janvier 2013. Au cours des six premiers mois de l’exercice en cours, cette usine a traité environ la même quantité de lait que l’année précédente. Grâce aux prix favorables pratiqués sur le marché mondial, la société UAB MGL Baltija a pu réaliser une augmentation sensible de son chiffre d’affaires et de son bénéfice.

Domaine d’activité Baby & Health Care
La HOCHDORF Nutricare SA prévoit pour l‘année en cours une croissance de son chiffre d’affaires de 20 à 30 %. Au 30 juin 2013, l’entreprise enregistrait une croissance de 21,3 % réalisée en grande partie avec les clients existants, dont ceux des marchés asiatiques, nord-africains et européens ont connu une évolution particulièrement favorable. Les nouveaux marchés de la société sont la Jordanie, le Yémen, la Syrie et le Maroc.

Au cours des six premiers mois de l’exercice 2013, les activités de la HOCHDORF Nutrimedical SA dans le domaine des produits de nutrition médicale n’ont malheureusement pas réussi à prendre de la vitesse. Au bout d’une phase de mise en place de près de deux ans, force est de constater que les succès souhaités et attendus n’ont pu être réalisés ni en termes de délais ni sur le plan financier. Le Conseil d’Administration a par conséquent décidé de faire cesser les activités de ce domaine.

Domaine d’activité Cereals & Ingredients
La HOCHDORF Nutrifood SA a réalisé avec les germes de blé VIOGERM®, les produits pour desserts et les ingrédients un chiffre d’affaires situé au même niveau que l’année dernière. Les produits VIOGERM® s’établissent dans de nombreux produits nouvellement lancés tels que le muesli, les barres muesli, les crackers et les soupes.

Perspectives
Dans le domaine des dérivés laitiers, HOCHDORF va renforcer ses ventes de produits à base de petit-lait et produits composés et poursuivre le trafic de perfectionnement actif selon les besoins. La HOCHDORF Nutricare SA (produits nutritionnels pour bébés) prévoit pour le deuxième se-mestre l’entrée dans cinq pays supplémentaires d’Amérique latine et conduit actuellement des négociations avec de nouveaux partenaires pour le marché chinois. La HOCHDORF Nutrifood SA prévoit d‘augmenter sensiblement ses ventes dans la filière des desserts et mise sur des sa-veurs « Limited Editions ».

Dans l’ensemble, le Groupe HOCHDORF s’attend pour la deuxième moitié de l’année à des quantités de lait stables pour des prix élevés. Le franc suisse va continuer à être fort ce qui main-tient la pression sur les exportations de la Suisse. HOCHDORF va faire face a ces challenges et adapter ses structures et capacités selon les situations. Ce processus démarre au deuxième semestre 2013 et portera ses fruits en termes de bénéfices à partir de 2014. Par conséquent, HOCHDORF pense ne pas pouvoir réaliser entièrement les objectifs définis pour le bénéfice de l’exercice 2013 (niveau EBITDA). En termes d’EBIT, le Groupe s’attend à une amélioration, ceci également grâce aux rectifications de l’actif immobilisé faites fin 2012.

Chiffres clés du Groupe HOCHDORF au 30 juin 2013 (chiffres consolidés, mais non validés)

KCHF1/1/13 – 30/06/131/1/12 – 30/06/12Variation
Quantité de lait, petit-lait et perméat traitée (en millions de kg)229,3249,6-8,1 %
Quantité produite (crème incl.) en tonnes46 81650 541-7,4 %
Quantité vendue en tonnes46 07649 256-6,5 %

Chiffre d'affaires brut

182 516

184 339

-1,0%

         dont exportations35,8%35,2%
Bénéfice avant intérêts, impôts,
amortissements (EBITDA)
8 3899 248-9,3%
          en % de la vente de produits manufacturés4,4%4,9%
Bénéfice avant intérêts et impôts (EBIT)4 4373 206+38,4%
          en % de la vente de produits manufacturés2,3%1,7%
Résultat consolidé du Groupe1 810869+108,2%
Effectifs au 30/06373370+0,8%
Chiffre d’affaires brut par salarié489498-1,8%
30/06/201331/12/2012
Montant du bilan232 661239 851-3,0%

          dont fonds propres

97 57099 764-2,2%

          en % du montant du bilan

41,9

41,6

Informations sur l’action30/06/201330/06/2012
Cours de l’action (en CHF)

80,05

67,00

+19,5 %

Capitalisation boursière (en mio. CHF)

72,0

60,3

 

Contact:
Dr. Christoph Hug, Responsable Communication Groupe HOCHDORF, Tél: +41 (0)41 914 65 62 / +41 (0)79 859 19 23, christoph.hug(at)hochdorf.com

Le Groupe HOCHDORF, dont le siège est à Hochdorf, est l'une des premières entreprises dans le secteur agroalimentaire en Suisse. Il a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires brut consolidé de CHF 346,6 mio. et employait au 31/12/2012 plus de 381 personnes (356 emplois à temps plein). A base de matières premières naturelles comme le lait et les germes de blé, les produits HOCHDORF contribuent depuis 1895 à la santé et au bien-être des êtres humains, du nourrisson aux personnes du troisième âge. Les produits HOCHDORF sont fournis à l'industrie alimentaire, au commerce de gros et de détail et vendus dans environ 80 pays. Les actions du Groupe HOCHDORF sont cotées à la bourse SIX Swiss Exchange à Zurich (ISIN CH0024666528).